Добавить материал и получить бесплатное свидетельство о публикации в СМИ
Эл. №ФС77-60625 от 20.01.2015
Инфоурок / Иностранные языки / Другие методич. материалы / Дополнительные материалы по французскому языку на тему "Le pronom indefini on"

Дополнительные материалы по французскому языку на тему "Le pronom indefini on"



Осталось всего 4 дня приёма заявок на
Международный конкурс "Мириады открытий"
(конкурс сразу по 24 предметам за один оргвзнос)


  • Иностранные языки

Поделитесь материалом с коллегами:

Le pronom indéfini on.

On est une forme ancienne du mot homme; il ne s’emploie que comme sujet, et il a ordinairement le sens de les hommes en général, ou un homme, quelqu’un:On a souvent besoin d’un plus petit que soi.” (La Fontaine.)

On frappe à la porte . On s’ est bien amusés , disent les enfants .

1. On chante, on rit…, on dîne…, on mange…, on ne ricane point : on est le pronom indéfini le plus fréquement employé. C’est aussi celui dont le sens est le plus vague: Qui, on? L’auteur ne précise pas de quelles personnes il s’agit; on a ici la signification indéfinie qui lui est habituelle: les gens, les hommes.

2. Parfois cependant on a une valeur précise et désigne une personne déterminée ; il a alors le sens de je, nous, vous, et peut être accompagné d’un adjectif féminin ou pluriel : “on ne peut être plus contente que je ne suis”, écrit Mme de Sévigné.

Et encore semble-t-il que la personne qui parle ait le désir de garder l’apparence du vague et de prendre un ton discret et confidentiel, ou de procéder par allusion impersonnelle : “Eh bien! Ma fille, a-t-on été sage aujourd’hui ? ”

LES VENDANGES EN SUISSE.

Vous ne sauriez concevoir avec quel zèle, avec quelle gaieté se fait la vendange. On chante, on rit toute la journée et le travail n’en va que mieux. Tout vit dans la plus grande familiarité; tout le monde est égal, et personne ne s’oublie… C’est à qui trouvera les meilleures chansons, à qui fera les meilleurs contes, à qui dira les meilleurs traits. On dîne avec les paysans et à leur heure aussi bien qu’on travaille avec eux. On mange avec appétit leur soupe un peu grossière, mais bonne, saine, et chargé d’excellents légumes. On ne ricane point orgueilleusement de leur air gauche et de leurs compliments rustauds; pour les mettre à leur aise, on s’y prête sans affectation. Ces complaisances ne leur échappent pas, ils y sont sensible.

On nourrit et loge les ouvriers tout le temps de la vendange… Le souper est servi sur deux longues tables. Le luxe et l’appareil des festins n’y sont pas, mais l’abondance et la joie y sont. Tout le monde se met à table, maîtres, journaliers, domestiques; chacun se lève indifférement pour servir, sans exclusion, sans préférence, et le service se fait toujours avec grâce et avec plaisir. On boit à discrétion; la liberté n’a point d’autres bornes que l’honnêteté. Après le souper, on veille encore une heure ou deux en teillant du chanvre; chacun dit sa chanson tour à tour. Quelquefois les vendangeuses chantent en chœur toutes ensemble, ou bien alternativement à voix seule et en refrain.

J.-J. Rousseau ( La Nouvelle Héloïse) .



57 вебинаров для учителей на разные темы
ПЕРЕЙТИ к бесплатному просмотру
(заказ свидетельства о просмотре - только до 11 декабря)


Автор
Дата добавления 10.06.2016
Раздел Иностранные языки
Подраздел Другие методич. материалы
Просмотров62
Номер материала ДБ-117635
Получить свидетельство о публикации
Похожие материалы

Включите уведомления прямо сейчас и мы сразу сообщим Вам о важных новостях. Не волнуйтесь, мы будем отправлять только самое главное.
Специальное предложение
Вверх