Добавить материал и получить бесплатное свидетельство о публикации в СМИ
Эл. №ФС77-60625 от 20.01.2015

Опубликуйте свой материал в официальном Печатном сборнике методических разработок проекта «Инфоурок»

(с присвоением ISBN)

Выберите любой материал на Вашем учительском сайте или загрузите новый

Оформите заявку на публикацию в сборник(займет не более 3 минут)

+

Получите свой экземпляр сборника и свидетельство о публикации в нем

Инфоурок / Иностранные языки / Конспекты / Урок по французскому языку по теме «Здоровье»
ВНИМАНИЮ ВСЕХ УЧИТЕЛЕЙ: согласно Федеральному закону № 313-ФЗ все педагоги должны пройти обучение навыкам оказания первой помощи.

Дистанционный курс "Оказание первой помощи детям и взрослым" от проекта "Инфоурок" даёт Вам возможность привести свои знания в соответствие с требованиями закона и получить удостоверение о повышении квалификации установленного образца (180 часов). Начало обучения новой группы: 24 мая.

Подать заявку на курс
  • Иностранные языки

Урок по французскому языку по теме «Здоровье»

библиотека
материалов

Thème: LES MÉTIERS DE LA SANTÉ

1. Consultez le dictionnaire et faites la transription des mots : le toubib,


2. Lisez le texte ci-dessous.


Laurence, médecin généraliste : disponible, de jour comme de nuit.


Encore une tasse de café pour la route. Le docteur Laurence Coblenz s'écroule dans la salle d'attente tapissée d'affiches contre le tabac. Il est 20H30 et le "dernier patient vient de quitter son cabinet.

Vêtue d'une sage jupe verte, d'un chemisier de soie crème et d'un collier de perles, Laurence Coblenz donne des consultations depuis 9H00 ce matin. Elle quitte la pièce un moment et revient habillée d'un pull informe, d'un jean qui n'en peut plus et de vieilles baskets. Habillée comme cela, elle peut courir. "Je me suis déjà fait courser par de petits toxicos", raconte-t-elle.

Le toubib1 jette dans un sac plastique quelques boîtes de médicaments, glisse un téléphone cellulaire dans son sac à main, empoigne sa mallette noire, dévale2 l'escalier et file à grand pas vers sa 104.

Dans la rue, le gérant de la supérette tire son rideau de fer. La nuit est à peine trouée par les éclairages blafards3 d'une station-service.

Le téléphone sonne: des parents affolés parce que leur enfant a mal au ventre. La voiture roule dans des voies défoncées par les travaux. "Merde, je me suis gourée4 de rue. " Demi-tour. La voiture se gare devant un immeuble coquet. Un jeune homme attend, penché par-dessus la rampe : "Venez, vite, c'est par ici!" Le gamin est allongé sur le canapé, livide5. Laurence demande : "Tu t'appelles comment?" "Etienne", chuchote le garçon. Laurence sort son stéthoscope, ausculte. Elle relève le pyjama, palpe le ventre, longuement, doucement, presque tendrement. Etienne ébauche6 un sourire, sa mère se détend7, le père propose une boisson. Laurence demande à Etienne d'ouvrir la bouche. "Regardez ses amygdales, elles sont toutes gonflées", explique-t-elle aux parents en remplissant l'ordonnance.

Retour au cabinet médical, vers un lit et quelques heures de sommeil. Le téléphone sonnera peut-être encore. Laurence devra peut-être ressortir. Au petit matin, elle poussera la porte du cabinet avec son teint blême8 et ses yeux cernés9 des lendemains de garde, fatiguée à l'avance des huit heures de consultation qui l'attendent. Son associé lui offrira une nouvelle tasse de café. Pour la route.

Questions

  1. Quand commence et finit le jour de travail de la généraliste?

  2. Au travail de quoi est-elle vêtue?

  3. Qu’est-ce qu’elle prend en quittant son cabinet?

  4. La généraliste effectue des consultations en cabinet et à domicile?

  5. Est-ce que c’est un travail épuisant? Pourquoi?


Exercices:


1. Expliquez l’emploi ou l’omission de l’article.

    1. être tapissé d’affiches

    2. une tasse de café

    3. être vêtu d’une sage jupe verte

    4. la salle d’attente

    5. être habillé d’un pulle informe

    6. quelques boîtes de médicaments


2. Traduisez en employant les mots et les expressions tirés du texte:

      1. Врач вынимает из своего черного чемоданчика стетоскоп.

      2. Он берет свой сотовый телефон и выходит из кабинета.

      3. Она выслушала больного, ощупала осторожно живот.

      4. После тщательного осмотра терапевт выписал рецепт.


3. Trouvez dans le texte les synonymes du mot blafard. Faites attention aux nuances qui les distinguent. Traduisez les phrases ci-dessous.


Blafard – pâle et sans éclat.

Le malade a le teint blafard.

Une lumière blafarde éclaire vaguement la pièce.


Blême – très pâle.

Après l’accident, il était blême de peur.

Il a teint blême.


Livide – extrémement pâle.

Il a eu si peur qu’il est devenu livide.


Situations

1. Parlez d’un des jours de travail de la généraliste. N’oubliez pas de dire quelques phrases sur :

a) son habit

b) ses heures de consultation

c) un appel d’urgence

d) son état après et avant le travail


2. Parlez du travail des généralistes de la part de Laurence Coblenz. Employez:

les yeux bouffis d’insomnie; travailler comme un forcené; ne pas rester les bras croisés ; être épuisé.


Les médecins:


cancérologue m, f, - онколог

Remarque Les termes utilisés en médecine sont oncologiste ou oncologue.

chirurgien m – хирург

Le chirurgien a opéré le malade.

Elle est chirurgien.

Elle doit consulter un chirurgien-dentiste.

Le chirurgien opère avec l’aide de ses assistants.


dentiste m, f – стоматолог

Remarque En France, on peut aussi dire chirurgien-dentiste; en Suisse, médecin-dentiste.

Je suis allé chez le dentiste, car j’ai un abcès à une dent.

Elle est chirurgien-dentiste.


neurologue m, f – невропатолог

La mere consulte un neurologue.


ophtalmologue (ophtalmo- forme abrégée familière) m, f – офтальмолог

J’ai consulté un ophtalmologue.

L’ophtalmologue pense que j’ai besoin de lunettes.

J’ai un rendez-vous chez l’ophtalmo.

Elle a consulté deux ophtalmos.

Rem. L’ophtalmologue soigne les yeux en général, l’oculiste soigne la vue.


opticien m , opticienne f– оптик

J’ai un rendez-vous chez un opticien.

Chez l’opticien, on peut acheter des lunettes, des verres de contact, des loupes, des microscopes, des jumelles.


oto-rhino-laryngologiste m, f – отоларинголог. Ce mot est très long ; on utilise plus souvent O.R.L [oεrεl] – лор

J’ai un rendez-vous chez l’oto-rhino-laryngologiste.


pédiatre m, f – педиатр

La pédiatre a vacciné le bébé.


psychiatre m, f [-kj-] – психиатр

Le psychiatre soigne ma depression.

Elle est psychiatre à l’hôpitale.


généraliste m, f – терапевт


Devinez

1. Le médecin qui s’occupe des maladies mentales, les troubles de l’esprit -

2. Le médecin spécialiste des maladies des enfants –

3. Le médecin qui opère les malades et les blessés –

4. Le médecin spécialiste du système nerveux –

5. Une personne dont le métier est de soigner les dents -

6. Le médecin qui pratique la médecine générale –

7. Le médecin spécialiste des yeux –

8. Une personne qui fabrique et qui vend des instruments d’optique –

9. Le médecin spécialiste des maladies de l’oreille, du nez et de la gorge –

10. Le spécialiste du cancer, des recherches sur le cancer –

11. Le spécialiste des soins et de la chirurgie des dents -


INTÉRÊT LEXICAL DU TEXTE


Synonymes

Apprenez les séries de synonymes qui suivent, faites attention aux nuances qui les distinguent:


MÉDECIN (m), docteur (т), spécialiste (т), généraliste (m), toubib (m)


Médecin m – une personne qui a un diplôme de docteur en médecine, qui peut exercer la médecine.

Quand il est malade, il consulte son médecin traitant, celui qui le soigne d’habitude.

Le médecin a vacciné mes enfants contre la rougeole.

Elle est médecin à l’hôpital.

Il y a des médecins généralistes et des médecins spécialistes.

Tu tousses beaucoup, tu devrais consulter un médecin


Rem. Ce mot n’a pas de féminin. Pour une femme, on dit: une femme médecin, elle est médecin.


Docteur m – personne qui est docteur en médecine

J’ai pris rendez-vous chez le docteur car je me sens pas bien.

- Bonjour, docteur!

D r abréviation D r Dupont


Rem. Ce mot s’emploie aussi en parlant d’une femme. Le féminin doctoresse ne s’emloie pratiquement plus. Il est recommendé de dire il est médecin plutôt que il est docteur, je vais chez le médecin plutôt que je vais chez le docteur. – On dit docteur dans les cas suivants: j’ai rendez-vous chez le docteur Dupont, “bonjour docteur”. – On dit toujours médecin dans les cas suivants: il est médecin généraliste, médecin spécialiste, médecin traitant; c’est notre médecin de famille.


Spécialiste m, f – médecin qui s’est spécialisé dans une partie de la médecine. (contraire: généraliste)

J’ai consulté un spécialiste en neurologie.

Le gynécologue, le diabétologue sont des spécialistes.


Généraliste m, f – médecin qui pratique la médecine générale. (contraire: spécialiste)

Les consultations d'un généraliste.


Toubib [tubib] m - médecin

Il faut que j'aille voir mon toubib.


Exercices:


1. Traduisez en faisant attention aux mots en italique:

1) En me promenant sur le port, je vois annonce qu'un vapeur de 1700 tonnes à destination des Indes demande un médecin, le grade de docteur n'étant pas exigé. (Rоmains)

2) Je ne fais pas de chirurgie. Je suis médecin, je suis spécialiste d'enfants. (Martin du Card)

3) — Je ne suis pas de votre avis, docteur, dit-il. (Daudet)

4) Le docteur Latonne, 1'année précédente, médisait des lavages d'estomac préconisés et pratiqués par le docteur Bonnefille dans 1'établissement dont il était inspecteur. (Maupassant)

5) — Le docteur Hirsch... Le docteur Rivals... dit-il en les présentant 1'un à 1'autre. (Daudet)

6) Je répondis: [...] j'attendrai que le docteur vous ait envoyé la garde. Et me tournant vers le médecin:—Envoyez-lui la mère Mauduit. (Maupassant)

7) Le docteur saisit sa valise qu'il gardait toujours à sa portée [...] et fila vers la piste. (Monod)


Chez un dentiste

Traduisez

1. Je suis allé chez le dentiste, car j’ai un abcès à une dent.

2. Sa femme est dentiste.

3. L’homme a trente-deux dents, de différentes sortes.

4. Mon fils vient de perdre une dent de lait.

5. Le dentiste lui a arraché une dent de sagesse.

6. Il faut se brosser les dents matin et soir.

7. J’ai acheté une nouvelle brosse à dents.

8. Il a mal aux dents.

9. Il a sûrement une carie.


Maintenant imaginez les conversations pour chaque situation.


Vous êtes chez un dentiste en France. Qu’est-ce qu’il vous dit? Faites bien attention au contexte avant de répondre. Ce dentiste utilise un nouvel appareil qui lui permet de prendre des radios et de les regarder sur un écran pendant qu’il soigne les dents.

Dentiste: Avez-vous mal aux dents?

Vous: - Oui, j'ai très mal aux dents. Je crois que c'est une molaire, en haut, à gauche.

Dentiste: - Bon, je vais regarder. Ouvrez la bouche! Plus grand, s'il vous plaît! Merci. Bon, je vois. Vous pouvez fermer la bouche maintenant.

Vous: - Est-ce que j'ai un abcès?

Dentiste: - Non. Vous avez une carie. Je vais vous faire un plombage.

Vous: - Est-ce que je vais avoir mal?

Dentiste: - Non, vous ne sentirez rien parce que je vais vous faire une piqûre/endormir votre gencive.


Un peu plus tard. Le dentiste veut vous voir un autre jour. Continuez la conversation.

Dentiste: - Vous devez prendre un autre rendez-vous. Quand est-ce que vous êtes libre /vous pouvez revenir?

Vous: - Je suis en vacances, alors je suis libre tous les jours.

Dentiste: - Est-ce que vous préférez le matin ou l'après-midi?

Vous: - Je préfère l'après-midi.

Dentiste: - Lundi 24 à 14h30?/ Mardi à 15h15?/Mercredi à 16h45?/ Jeudi à 17h?/ Vendredi à 18h15? etc. Est-ce que ce jour-là et cette heure-là vous conviennent?

Vous: - Oui, oui, c'est parfait. Je vous paie maintenant?

Dentiste: - Non, non.  Vous paierez la prochaine fois.

Vous: - Merci beaucoup.

Dentiste: - Au revoir Mademoiselle/Madame/Monsieur." (L'utilisation du prénom se fera seulement si le patient / la patiente est un enfant. Si le docteur/dentiste connaît bien le patient, il dira aussi son nom de famille: Madame Dubois/ Monsieur Dupont.)


Vous allez chez le docteur parce que vous pensez que vous avez une bronchite. Répondez aux questions.

Docteur: "Bonjour Mademoiselle/Madame/Monsieur.

Vous: - Bonjour Docteur.

Docteur: - Comment vous sentez-vous?

Vous: - Je ne me sens pas bien./ Je suis très fatigué(e)./ Je suis malade./ Je me sens faible. etc.

Docteur: - Allez vous allonger sur la table. Enlevez votre pull, s'il vous plaît. Je vais vous examiner. Avez-vous de la fièvre?

Vous: - Oui. J'ai de la fièvre.

Docteur: - Est-ce que vous avez mal quelque part?

Vous: - Oui. Oui, j'ai mal à la gorge / dans la poitrine / j'ai mal partout / j'ai mal à la tête./

Docteur: - Avez-vous d'autres symptômes?

Vous: - Je tousse beaucoup./ J'ai le nez qui coule./ J'éternue constamment./ J'ai des vertiges.

Docteur: - Avez-vous des difficultés à respirer?

Vous: - Oui, un peu /beaucoup. / Non, je n'ai pas beaucoup de difficulté à respirer.

Docteur: - Avez-vous de l'asthme?

Vous: - Oui, j'ai de l'asthme./ je suis asthmatique. / Non, je n'ai pas d'asthme.

Docteur: - Respirez bien fort. Encore. Je vais prendre votre tension. Bon, votre tension est normale.

Vous: - Est-ce que j'ai besoin d'une radio des poumons?

Docteur: - Non, ce n'est pas nécessaire mais vous avez une bronchite. Etes-vous allergique à certains antibiotiques?

Vous: - Oui, je suis allergique à la pénicilline. / Non, je n'ai pas d'allergies.

Docteur: - Bon, voici une ordonnance. Vous prendrez ces antibiotiques 3 fois par jour pendant 8 jours. Buvez beaucoup d'eau et reposez-vous.

Vous: - Je vous dois combien?

Docteur: - 20 Euros s'il vous plaît.

Vous: - Merci beaucoup. Au revoir Docteur.

Docteur: - Au revoir Mademoiselle/Madame/Monsieur."


Vous êtes maintenant à la pharmacie où vous voulez acheter plusieurs médicaments et des produits d'hygiène. Répondez aux questions du pharmacien.

Pharmacien: Puis-je vous aider?

Vous: - Oui, j'ai une ordonnance. / Voici une ordonnance.

Pharmacien: - Bien, merci. Avez-vous votre carte vitale? (= la carte de la sécurité sociale)

Vous: - Non, je suis étranger/étrangère.  Pouvez-vous remplir cette feuille de ma compagnie d'assurances?

Pharmacien: - Mais bien sûr!

Quelques instants plus tard.

Pharmacien: - Voici. Désirez-vous autre chose?

Vous: - Oui, je voudrais du sirop pour la toux. / des pastilles pour la gorge. etc.

Pharmacien: - Voilà, et avec ceci?

Vous: - Je voudrais une boîte d'aspirine effervescents / en comprimés. / de la vitamine C. etc.

Pharmacien: - Cela sera tout?

Vous: - Non, je prendrais aussi un tube de dentifrice X. / une bouteille de shampoing X. / une boîte de pansements. etc. Combien est-ce que je vous dois?

Pharmacien: - Cela fait 38 Euros.

Vous: - Voilà. Merci.

Pharmacien: - Au revoir Mademoiselle/Madame/Monsieur."



DELF A1. Production orale.


Activité 1. Vous avez très mal aux dents. Vous téléphonez au cabinet du dentiste pour prendre un rendez-vous. La secrétaire répond.

Choisissez la ou les phrases correspondant aux indications.


La secrétaire : - Allô? Cabinet du docteur Belmont, bonjour.


a. Vous demandez un rendez-vous. – A quelle heure est-ce que je peux venir ?

Vous dites : - Bonjour, madame, j’aimerais prendre un

rendez-vous.

- Bonjour, un rendez-vous, s’il vous plaît.


La secrétaire demande : - Quand voulez-vous venir ?


b. Vous répondez : - Demain, c’est possible ? C’est urgent.

- Pourquoi pas tout de suite?

- Vous avez de la place pour demain ?


La secrétaire dit : - Ah non ! Je suis désolée, il n’y pas de rendez-vous possible avant la semaine prochaine.


c. Vous insistez: - C’est d’accord.

- Mais j’ai vraiment mal, s’il vous plaît.

- La semaine prochaine ? Je ne peux pas.


La secrétaire  demande

de patienter et propose : - Attendez un instant, je vais voir... Ah, une place s’est libérée. Pouvez-vous venir aujourd’hui 17h 45 ?


d. Vous acceptez: - A 6 heures moins le quart ? C’est parfait.

- C’est dommage, j’ai un autre rendez-vous.

- C’est sûr, je peux venir.


La secrétaire demande : - Quel est votre nom, s’il vous plaît?


d. Vous répondez : - Je me présente, Nicolas Vignier.

- Et vous, comment vous appelez-vous ?

- Je m’appelle Nicolas Vignier.


La secrétaire confirme - Voilà, c’est noté, monsieur, à 17h 45

le rendez-vous : aujourd’hui.


f. Vous remerciez la secrétaire  - Merci bien, salut.

et vous la saluez - C’est sympa, merci, madame.

  • Je vous remercie, madame, au revoir.


La secrétaire répond : - Je vous en prie, au revoir, monsieur.


Activité 2.


1. Vous avez mal à l’estomac et vous allez à la pharmacie pour acheter un médicament. Vous demandez l’avis du pharmacien.

Voici quelques expressions vous aider :


Pour expliquer :


Je ne me sens pas bien

J’ai mal à...

J’ai trop mangé

Je suis malade


Pour demander :


Est-ce que vous avez quelque chose pour...

Combien est-ce que... ?

Combien ça coûte ?


Pour conseiller :


Vous pouvez prendre...

Vous devriez prendre...

Prenez...


Pour remercier :


Merci

Je vous remercie

Merci beaucoup/bien


Schéma de la conversation :


  1. Le pharmacien vous salue.

  2. Vous répondez et vous expliquez votre problème.

  3. Il vous conseille un médicament.

  4. Vous demandez ce que c’est.

  5. Il répond.

  6. Vous demandez combien on en prend.

  7. Il répond.

  8. Vous demandez le prix.

  9. Il répond.

  10. Vous achetez les médicaments.

  11. Le pharmacien vous salue.

  12. Vous le remerciez et vous le saluez.

D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\Наушники\naushniki2.jpg2. Maintenant, écoutez l’exemple de dialogue.


Delf A2. Compréhension orale.


Activité 3. Rendez-vous chez le médecin (1).

D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\Наушники\naushniki2.jpgÉcoutez le dialogue et dites si les mots et expressions suivants ont été employés.


Cochez les cases correspondantes.


  1. je suis désolée

  1. je regrette

  1. je préfère

  1. à plus tard

  1. je souhaiterais avoir un rendez-vous

  1. elle a mal aux oreilles

  1. si c’est urgent

  1. c’est d’accord

  1. cabinet médical La Roseraie

  1. j’aimerais mieux

  1. à toute à l’heure

  1. allô, qui est à l’appareil ?

  1. c’est entendu

  1. bonsoir, mademoiselle

  1. je désire



Activité 4. Rendez-vous chez le médecin (2).

D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\Наушники\naushniki2.jpgÉcoutez de nouveau l’enregistrement précédent et répondez aux questions avec une phrase courte.


  1. Quel est le nom du cabinet médical ?

……………………………………………………………………………………

  1. Pourquoi M. Laroche souhaite-t-il un rendez-vous ?

……………………………………………………………………………………

  1. Avec quel médecin prend-il rendez-vous ?

……………………………………………………………………………………

  1. Jusqu’à quand le docteur Praslin est-il absente ?

……………………………………………………………………………………

  1. À quelle heure M. Laroche et sa fille ont-ils rendez-vous ?

……………………………………………………………………………………


A vous

En quoi, selon vous, consiste le grand art du médecin?



LES MÉDICAMENTS


Synonymes

Apprenez les séries de synonymes qui suivent, faites attention aux nuances qui les distinguent:


REMÈDE(m), médicament (m), pilule (f), comprimé (m), cachet (m).


Remède m

1. Médicament

Ce remède a un très mauvais goût.

Il a acheté ses remèdes à la pharmacie.


2. Ce qui est employé pour guérir ou atténuer une souffrance morale, une difficulté.

Il a essayé tous les remèdes pour l’oublier.


Retenez les expressions:

remède m

~ souverain – превосходное средство

~ violent – сильнодействующее средство

~ de bonne femme – домашнее (народное) средство

prendre un ~ – принять лекарство

sans ~ неизлечимый, безнадежный

~ à lamour – страшилище (о женщине)

Cette fille est un vrai remède à l’amour

aux grands maux, les grands ~s – погов. на крупные беды – решительные меры


médicament m produit préparé pour soigner.

Ce médicament n’est délivré que sur ordonnance.

On achète les médicaments dans les pharmacies.


Les différentes formes de médicaments


comprimé m médicament en forme de pastille, fait de poudre pressée.

Si tu as mal à la tête, prends un comprimé d’aspirine.


cachet m médicament en forme de pastille que l’on avale.

J’ai pris un cachet contre le mal de tête.


pilule f 1. médicament en forme de petite boule que l’on avale.

Il prend une pilule matin, midi et soir.

la pilule: médicament que les femmes avalent pour ne pas avoir d’enfant.

Elle prend la pilule depuis cinq ans.

Elle est sous pilule.


sachet m – petit emballage plat et fermé.

Le médicament est présenté en sachets.


gélule f- petite capsule en gélatine dure qui contient un médicament en poudre, que l’on avale.

Le médecin lui a prescrit des gélules à prendre matin, midi et soir.


sirop m – médicament liquide très sucré.

Prends un sirop contre la toux.


pastille f – petit bonbon rond et plat.

Elle suce des pastilles de menthe.


pommade f (en tube et en pot) – crème grasse que l’on met sur la peau pour soigner ou pour soulager la douleur.

Mets de la pommade sur tes piqûres de moustique.

Il étale de la pommade à l’endroit où il a mal.


gouttes f (au pluriel) – médicament liquide que l’on prend sous forme de gouttes.

Elle se met des gouttes dans le nez quand elle est enrhumée.


granulés m – médicament sous forme de petits grains.

Prenez une cuillère de granulés avant chaque repas.

Ces granulés sont mauvais au goût.


ampoule f – tube de verre rempli d’un médicament liquide.

Le médecin m’a donné des fortifiants en ampoules buvables.


aérosol m – appareil qui projette un liquide mélangé à un gaz, sous forme de gouttelettes très fines.


suppositoire m – médicament de forme conique, que l’on introduit dans l’anus.

Elle s’est mis un suppositoire.


patch [patʃ] m (mot angl.) - autocollant à mettre sur la peau, qui contient un médicament

Mettez des patchs pour arrêter de fumer.


Formes solides

Comprimé

  • à avaler

  • à sucer

  • à croquer

  • à faire fondre (comprimé effervescent)

Gélule

  • à avaler

  • à vider et à mélanger

Pastille

  • à sucer

Pilule

  • à avaler

Poudre en sachet

  • à diluer

Granulés

  • à diluer

  • à croquer

Granules (homéopathiques)

  • à laisser fondre sous la langue


Formes liquides

Sirop

  • à boire

Aérosol (flacon pressurisé)

  • à inhaler

  • à vaporiser (dans la gorge)

Ampoules

  • à boire

  • à diluer

  • à injecter (piqûre)

Gouttes

  • à mettre dans le nez, dans les yeux (à instiller), dans les oreilles

  • à doser et à diluer dans un verre d’eau

Formes dermiques (visqueuses, filtrant par la peau ou les muqueuses)

Pommade

  • à passer

  • à appliquer

Crèmes, gels

  • à passer

  • à appliquer

Patch (adhésif)

  • à poser

  • à coller


Suppositoire

  • à introduire dans le rectum

Ovule

  • à introduire dans le vagin


Le matériel médical


sparadrap m – tissue collant utilisé pour faire des pansements

L’infirmière fait tenir le morceau de gaze sur l’écorchure avec du sparadrap.


pansement m – ce que l’on met sur une plaie pour la protéger des infections et des chocs.

L’infirmière fait un pansement au malade avec du coton, de la gaze et du sparadrap.

Il faut changer ton pansement.


coton (hydrophile) m – coton utilisé pour les soins

Il a acheté un paquet de coton à la pharmacie.


seringue f – petite pompe terminée par une aiguille, qui sert à injecter des liquides dans le corps.

L’infirmière fait une piqûre au malade avec un seringue.

On a trouvé des séringues de drogues.


préservatif m – enveloppe souple en latex qui recouvre le sexe de l’homme pendant les rapports sexuels dans un but de contraception et de protection contre les maladies sexuellements transmissibles.

Il a acheté une boîte de préservatifs à la pharmacie.


Exercices:


1. Associez les dessins et les mots.


Au choix: 1) des préservatifs, 2) des comprimés, 3) du coton, 4) des gélules, 5) des suppositoires, 6) de la pommade, 7) des pansements, 8) des seringues, 9) un aérosol, 10) des ampoules, 11) des gouttes, 12) du sirop, 13) des sachets, 14) un patch, 15) des pilules.




D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\sachets.jpg



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\aerosol-doseur-pressurise.gif



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\Kugel.jpg


D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\КАРТИНКИ СОЛЯНКА\Картинки медицина\20080710120537_img.jpgD:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\КАРТИНКИ СОЛЯНКА\Картинки медицина\98V9GCA69X9KQCAY34GJYCAEAKY14CADQI2NCCAY05B7QCA1P4Z3LCAWB8GVHCAR2MBOUCAYC4WA8CAN85LRQCAEM7NTRCAFYOZ5ICAJ0OVONCAWLPUXUCAG80BSGCAJIIU3MCA9LJ8VCCAJM6AACCA32D0EZ.jpg



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\usb_pill_3.JPGD:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\40999_mini.jpg



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\КАРТИНКИ СОЛЯНКА\Картинки медицина\PCH1301-%20PCH1350.gif



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\КАРТИНКИ СОЛЯНКА\Картинки медицина\condom.jpg



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\pommade.png



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\pansement_3.jpg



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\764px-Plaquettes_de_pilule.jpg



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\1274922.jpg


D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\132100_3.jpg


D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\water_glass_ampoule.gifD:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\carnicor2.jpg



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\картинки к медицине\304.jpg

D:\Documents and Settings\Admin\Local Settings\Temporary Internet Files\Content.Word\6711.jpg



D:\Documents and Settings\Admin\Рабочий стол\КАРТИНКИ СОЛЯНКА\картинки к медицине\ouate.jpg



2. Traduisez en faisant attention aux mots en italique:

1) Céleste le soignait avec une activité inquiète, lui faisant boire les remèdes. (Maupassant)

2) Il alla jusqu'au bourg chercher des médicaments. (Maupassant)

3) — ... Un verre d'eau de Vichy toutes les deux heures, et, à la rigueur, une moitié de biscuit, matin et soir, trempée dans un doigt de lait [...] Vous ne direz pas que je vous ordonne des remèdes coûteux. (Rоmains)

4) En France nous savons cautériser une plaie, mais nous n'y connaissons pas encore de remède au mal que produit une phrase. (Balzac)

5) La pharmacologie moderne s'est enrichie, ces dernières années, de médicaments nouveaux, produits chimiques de synthèse. (Fabre et Rougier)


3. Remplacez les points par un des noms de la série remède:

1) Le travail est un excellent … contre l’ennui.

2) Tu es trop jeune pour avoir des enfants, prends des … .

3) Ce sirop est un vrai … de cheval.

4) Le médecin m’a prescrit un … pour la toux.

5) C’est un … de bonne femme, mais tu peux essayer, un médicament traditionnel et populaire.

6) Il avale un … d’aspirine avec une gorgée d’eau.

7) Aux grands maux les grands … .

8) Cette fille est un vrai … à l’amour.



Delf A2. Compréhension écrite.


Avant de lire le document, lisez la première question. Ensuite seulement, lisez l’ensemble du document et répondez aux questions qui suivent.


1. Regardez le titre du document. De quel type de texte s’agit-il?

  1. Un article médical

  2. Une publicité pour un médicament

  3. Une notice de médicament

  4. Un prospectus publicitaire


Médicament

Paracétamol 500 mg


Composition :

Paracétamol……………………………………………………………….500 mg


Forme pharmaceutique :

Comprimé – boîte de 16


Dans quel cas utiliser ce médicament ?

Ce médicament contient du paracétamol. Il est indiqué en cas de douleurs et/ou de fièvre telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures.


Précaution d’emploi :

Si la douleur persiste plus de 5 jours ou la fièvre plus de 3 jours, ne pas continuer le traitement sans l’avis du médecin.


Comment utiliser ce médicament ?

Posologie

Cette présentation est reservée à l’adulte et à l’enfant à partir de 27 kg (environ 8 ans).

Pour les adultes et les enfants dont le poids est supérieur à 50 kg. La posologie usuelle est de 1 à 2 comprimés à 500 mg par prise, à renouveler au bout de 4 heures minimum. Ne pas dépasser 10 par jour.

Chez l’enfant. La posologie de paracétamol dépend du poids de l’enfant.

  • Pour les enfants entre 27 et 40 kg : 1 comprimé par prise, à renouveler au bout de 4 heures, sans dépasser 4 comprimés par jour.

  • Pour les enfants entre 41 et 50 kg : 1 comprimé par prise, à renouveler au bout de 4 heures, sans dépasser 6 comprimés par jour.

Mode et voie d’administration :

Voie orale. Les comprimés sont à avaler tels quels avec une boisson (par exemple eau, lait, jus de fruit).


2. A. Sous quelle forme ce médicament est-il proposé ?


Sous forme :

  1. de poudre

  2. de comprimé

  3. de gélule

  4. d’ampoule


B. Choisissez le dessin qui correspond à la forme du médicament : no..............


imagesimages2images рimages 4

1 2 3 4


3. Dans quel cas peut-on prendre ce médicament ? Cochez les cas mentionnés dans le document.


  1. Quand on tousse

  2. Quand on a mal à la tête

  3. Quand on a des ampoules aux pieds

  4. Quand on a une angine

  5. Quand on est fatigué

  6. Quand on a la grippe

  7. Quand on a de la température


4. Quel est le nombre maximum de comprimés que peut prendre un adulte par jour ?

..................................................................................................................................


5. Quel est le nombre maximum de comprimés que peut prendre un enfant de kilos par jour ?


....................................................................................................................................


  1. Comment doit-on prendre ce médicament ?


Il faut :

  1. le diluer dans l’eau

  2. l’avaler avec un boisson

  3. le mélanger avec un aliment

  4. le laisser fondre dans la bouche


  1. Si la douleur ou la fièvre ne passent pas, que faut-il faire ?


    1. Jeter les médicaments

    2. Appeler les pompiers

    3. Prendre un autre médicament

    4. Consulter un médecin



Thème: LE SAMU1 EN FRANCE


1. Lisez le titre et le sous-titre de l’article ci-dessous et faites des hypothèses sur le contenu du texte. Imaginez différents sujets d’articles portant ce titre.

2. Lisez l’article.

Le Samu traîné dans la boue”

Ils sont amers, les responsables français de la médecine d'urgence, après les accusations portées par deux journalistes de “Time”.

Le destin, semble- t-il, ne fut pas tendre à l'égard de la princesse de Galles lors de son ultime séjour à Paris. Des paparazzi la harcelèrent, elle fut entre les mains d'un chauffeur en état d'ébriété et dépendit des soins d'un système de médecine d'urgence qui, en dépit de son excellente qualité générale, a peut-être appliqué une méthode désastreuse pour traiter le genre de blessures dont elle venait d'être victime.” Ces phrases concluent un des passages les plus controversés du livre de deux journalistes américains de “Time”, Thomas Stancton et Scott MacLeod, intitulé “Mort d'une princesse” Méthode désastreuse... Même si l'appréciation des deux journalistes américains, qui s'appuient sur les avis d'experts de leur pays, est nuancée par un “peut-être”, elle a fait mal. Au Samu de Paris, la consigne est claire: on ne parle pas, secret médical oblige. Cela n'empêche pas que l'on sente l'irritation, la lassitude. La polémique lancée par les deux journalistes de “Time” exaspère. Vice-président des Samu de France, président du Samu de Lille, Patrick Goldstein a voulu y répondre. Il fait le point.

Le Nouvel Observateur. - Cette polémique sur les circonstances de la mort de Lady Di vous atteint?

Patrick Goldstein. - Nous sommes blessés, humiliés par cette affaire. Le médecin du Samu en France, c'est l'archétype du médecin de service public: il a fait le choix de passer des nuits, des week-ends au service de l’hôpital. Aujourd’hui, pour une raison bassement médiatique, il est traîné dans la boue. La plupart d’entre nous le ressentent comme une gifle.

N. O. - Parlons du fond: la critique essentielle formulée par les Américains est qu'il aurait fallu transporter immédiatement la princesse à l'hôpital sans songer à intervenir sur place. Vous paraît-elle infondée?

P. Goldstein. - Nous nous trouvons devant un accident de la circulation où un chauffeur qui n’avait vraisemblablement pas tous ses esprits roulait trop vite et où il y a eu d'emblée deux morts. Des drames de ce type arrivent malheureusement tous les jours, ici comme aux Etats-Unis. Il serait sans doute utile de s'intéresser aux causes de cet accident pour y réfléchir en termes de prévention plutôt que de s'attaquer à des professionnels qui ont fait ce qu'ils pouvaient. Pouvait-on faire mieux? On peut toujours. Mais on ne peut pas faire l'impossible. Diana n'avait aucune chance de s'en sortir. L'accident était trop violent, les lésions internes qu'elle avait étaient incompatibles avec la vie. Si elle avait été prise en charge ailleurs, peut-être dans un autre pays, en tout cas sur une route de province en France, elle ne serait même pas arrivée à l'hôpital.

N. O. - C'est le reproche émis par les journalistes deTime”: être arrivée trop tard à l'hôpital.

P. Goldstein. - Ce reproche est idiot: il est fondé sur une comparaison qui n'a pas lieu d'être. Les Américains ont un système de santé totalement différent du nôtre. Nous avons pris le parti en France de faire “sortir” les médecins. Les Américains, eux, amènent le malade le plus vite possible à l'hôpital, d'où ce bordel folklorique qui rend le feuilleton “Urgences” si attrayant: les malades arrivent sans être annoncés, personne n'a commencé à les soigner, des dizaines de médecins se précipitent pour mettre des tubes sur des quasi-mourants... Chez nous, les malades ont été “techniqués” avant d'arriver à l'hôpital. Un certain nombre d'entre eux sont directement dirigés vers la réanimation ou vers un bloc opératoire sans passer par les urgences. En France, les gens qui sortent sont de vrais médecins. Aux Etats-Unis, comme dans les pays anglo-saxons, ce sont des paramédicaux, des techniciens de santé spécialisés qui prennent en charge les victimes. Ils ont un niveau de secouristes, comme nos pompiers, et n'ont pas le droit au geste “agressif” (placer une intraveineuse par exemple). Ainsi, le soluté de perfusion utilisé chez nous, ces paramédicaux américains ne peuvent pas l'utiliser. La meilleure des solutions n'est pas toujours d'amener le malade à l'hôpital le plus proche. Les médecins américains, qui parlent de la “golden hour” - il faut absolument que le malade arrive à l'hôpital dans l'heure qui suit l'accident -, ont raison lorsqu'ils raisonnent à partir du cas américain. Mais le système français est différent. Nous préférons amener la compétence médicale près du malade, de manière à le transférer dans les meilleures conditions vers le plateau technique qui pourra le mieux le prendre en charge. Même si ce n'est pas l'hôpital le plus proche. Je sors de garde; j'ai eu cette nuit à soigner un vieillard de 78 ans qui a eu un problème cardiaque à 40 kilomètres de Lille. Le Smur l'a intubé et mis sous respirateur artificiel. J'ai ensuite dû lui trouver une place dans une unité de soins intensifs: il m'a fallu 37 minutes au téléphone pour trouver cette place, à 48 kilomètres de chez lui. Il a été hospitalisé 1 heure 45 après le début de son accident, et devrait s'en tirer. Aux Etats-Unis, il ne s'en serait pas sorti parce que les paramédicaux n'auraient pas pu utiliser le respirateur en dehors de l'hôpital. Et je précise que nous ne lui avons pas demandé sa carte de crédit avant de nous occuper de lui. Lady Di a été traitée comme n'importe quel Français l'aurait été dans le même cas. Des collègues de l'urgence aux Etats-Unis nous disent souvent: “Nous ne pourrons jamais faire sortir des médecins spécialistes en urgences. Nous ne prendrons jamais un tel risque, et nos assurances1 ne paieraient jamais.”

N. O. - Y a-t-il une concurrence entre les deux systèmes ?

P. Goldstein. - Le système français s'exporte bien: un numéro récent du journal “Capital” nous a étonnés en le rangeant parmi les produits qui marchent à l'étranger, avec les voitures, les hélicoptères et les fusils-mitrailleurs. Il est copié en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Suisse, en Hongrie, en Bulgarie, au Brésil, en Argentine. Il est possible que cela énerve...

Notre époque


À L'OCCASION DU TEXTE


1. Trouvez l’équivalent russe des expressions ci-dessous et retenez-les:

  1. être en état d’ébriété;

  2. étre traîné dans la boue;

  3. faire l’impossible;

  4. n’avoir aucune chance de s’en sortir;

  5. un accident violent;

  6. les lésions internes;

  7. être incompatible avec la vie;

  8. amener le malade à l’hôpital;

  9. le quasi-mourant;

  10. placer une intraveineuse;

  11. prendre le malade en charge;

  12. intuber le malade;

  13. mettre le malade sous respirateur artificiel;


2. Trouvez les équivalents français des mots et des expressions ci-dessous et retenez-les:

  1. быть в состоянии алкогольного опьянения;

  2. быть жертвой несчастного случая;

  3. спорный вопрос;

  4. необоснованная критика

  5. реанимация;

  6. операционный блок;

  7. госпитализировать больного


3. Traduisez en employant les mots et les expressions tirés du texte.

  1. Большая часть аварий на дороге происходит по вине водителей, находящихся в состоянии алкогольного опьянения.

  2. Обвинения, выдвинутые американскими журналистами, унизили французских медиков.

  3. Врачи сделали все возможное, чтобы спасти жизнь больному, но внутренние повреждения, полученные во время катастрофы, были несовместимы с жизнью.

  4. Какие преимущества и недостатки американской медицины вы могли бы назвать?

  5. Свидетелям несчастного случая удалось вызвать скорую помощь и отправить этого больного, находящегося между жизнью и смертью в больницу.

  6. После смерти принцессы Дианы репутация скорой помощи была вывалена в грязи.

  7. Чтобы установить диагноз, ей сделали все необходимые анализы.



4.

Attention

Les lieux (m, pl) – endroit précis où qch. s'est passé.

sur les lieux = sur place (sans déterminant)


Traduisez :


  1. L’assassin est revenu sur les lieux du crime.

  2. La police est sur les lieux.

  3. Le meurtrier aurait pu tarder à quitter les lieux.

  4. La police est arrivée très vite sur place.

  5. Les pompiers sont encore sur place.

  6. Faire une enquête sur place.

  7. Pizzas à consommer sur place ou à emporter.


Questions


  1. Le travail du médecin du Samu en France est-il facile? Peut-on le comparer avec le travail des généralistes?

  2. Pourquoi les médecins français se sentent traînés dans la boue?

  3. Les accusations portées par des journalistes de “Time” vous paraissent-elles infondées?

  4. Le système français est-il répandu dans les autres pays?

  5. Pourquoi Goldstein compare le système américain avec un bordel folklorique?

  6. Lady Di aurait eu la chance de s’en sortir si l’accident de la circulation avait eu lieu dans les pays anglosaxons?


A vous


1. Décrivez le système américain de santé.

2. Parlez du système français.

3. En quoi consiste la différence de ces deux systèmes?

4. Quels avantages et quels inconvénients vous voyez? Remplissez le tableau.


Le système


Les avantages

Les inconvénients

Français




Anglosaxon






Situations


  1. Vous avez lu le livre des journalistes américains. Les reproches émis par les journalistes de “Time” vous ont blessé. Trouvez les raisons pour les contredire.

  2. Vous êtes le témoin de cet accident. Racontez tout ce que vous avez vu à vos parents.


Jeu de rôle


Persuadez votre ami que le système américain est meilleur que le système français. Soyez poli et actif.

Thème : LE SAMU EN RUSSIE


  1. Lisez le titre et le début de l’article (jusqu’à “... miroir de la société”).


  1. Imaginez les sujets et les problèmes qui vont être traités dans la suite de l’article.


  1. Lisez l’article ci-dessous.


24 heures au Samu de Moscou


Pas facile de gérer1 les urgences à Moscou, mais c'est un miroir de la société.

Igor est chirurgien. Il vient d'intégrer l'une des 55 stations du Service mobile d'urgence de Moscou, plus connu sous le nom de 03, le numéro de téléphone du service. Le travail est épuisant, jusqu'à 20 sorties par jour et par médecin. La plupart du temps, les généralistes se déplacent en brigade avec un chauffeur, une infirmière ou un étudiant. La nature de l'intervention rend parfois nécessaire la présence d'un réanimateur, d'un pédiatre ou d'un cardiologue.

Station 34, le haut-parleur retentit2. Un appel pour une octogénaire3 grabataire4 et cardiaque. L'ambulance roule rapidement, les médecins mettent moins de 10 minutes pour arriver dans l'appartement de la patiente. En 5 minutes, le réanimateur prend la tension et procède à un examen cardio-vasculaire. Il décide de ne rien faire de plus. Igor explique qu'au téléphone on lui avait pourtant parlé d'urgence cardiologique: la personne avait sciemment5 exagéré pour obtenir une visite rapide et sans rendez- vous. Au 03 les soins sont gratuits, ce qui explique le nombre important d'appels injustifiés. Malgré le dévouement6 des équipes la lassitude gagne, mal compensée par un salaire mensuel de 100 dollars qui a le mérite d'être payé dans les délais7.

Aujourd'hui le 03 compte 1500 ambulances qui circulent tous les jours. De la création du service en 1919 jusqu'à 1926, il n'y en avait qu'une, souvent en panne. Le chauffeur devait d'abord aller chercher le médecin chez lui, d'où la longueur des délais d'intervention. Seules les urgences traumatiques étaient prises en compte. Mais dès les années 30, cinq ambulances répondaient en permanence aux appels médicaux et psychiatriques.

En 1941, la guerre rend nécessaire l'instauration d'un numéro d'appel centralisé et gratuit.

En partie aidé par Gazprom, le service s'équipe d'ambulances neuves. Malheureusement une partie du matériel est encore dépassée et les médecins, peu sélectionnés, sont de qualité très inégale. Les traitements, souvent aléatoires1, expliquent que les nouvelles couches aisées de la population préfèrent les services privés d'urgence, payants mais bien équipés.

De retour à la station 34, l'ambulance d'Igor repart pour une dernière urgence: une jeune femme de 18 ans victime d'une overdose. La croissance rapide de la toxicomanie et le jeune âge des victimes inquiètent les autorités. En un an, ce genre d'appel s'est multiplié par 10. Igor met la jeune femme sous ventilation artificielle et fait son compte-rendu2 au standard par radio. Pour tenter de la sauver, l'ambulance fonce vers le service de réanimation de l'hôpital.

Dr Alexandre Fuzeau

Les nouvelles françaises


À L'OCCASION DU TEXTE


1. Expliquez l'omission de l'article dans les phrases suivantes:

  1. Igor est chirurgien.

  2. Au 03 les soins sont gratuits, ce qui explique le nombre important d'appels injustifiés.

  3. En partie aidé par Gazprom, le service s'équipe d'ambulances neuves.

  4. Le travail est épuisant, jusqu'à 20 sorties par jour et par médecin.


2. Traduisez en employant les mots et les expressions tirés du texte.

  1. Медсестра измерила давление и сделала ему внутривенный укол.

  2. Я уверен, что таблетки, выписанные мне кардиологом совершенно устарели.

  3. Лечение бесплатно, отсюда такое количество неоправданных вызовов.

  4. На выезд отправляется бригада, состоящая обычно из врача, медсестры и студента-медика.

  5. Больной сгущает краски, чтобы добиться приема без записи.

  6. Работа врачей изматывающая, а их труд вознаграждается плохо.


Questions


  1. Quand le service a-t-il été créé en Russie? A-t-il été bien organisé?

  2. Pourquoi le numéro d’appel centralisé et gratuit a-t-il apparu en 1941?

Le Samu d’aujourd’hui est-il bien équipé?

  1. Qu’est-ce qui oblige les habitants à s’adresser aux services privés?

  2. Le personnel du Samu, qui sont-ils?

  3. Qu’est-ce qui explique la grande quantité d’appels injustifiés?


Conversation


  1. Parlez de la création du Samu en Russie et des étapes de son évaluation.

  2. Etes-vous d’accord avec l’opinion de Fuzeau que le Samu est un miroir de la société? Eprouvez.

  3. Comparez le personnel et les fonctions du Samu en Russie, en France et aux Etats-Unis. Y a-t-il des traits communs?

  4. Finissez le tableau par l’information tirée du texte. Quels avantages et les inconvénients de système russe vous voyez?


Le système


Les avantages

Les inconvénients

Français




Anglosaxon




Russe





Situations


1. Un médecin parle de son travail.

N’oubliez pas de dire quelques mots sur:

  1. le salaire

  2. la qualité des médecins

  3. les appels injustifiés

  4. l’équipements de l’ambulance.


2. Un cardiologue vient à l’appel pour une octogénaire grabataire et cardiaque. Introduisez dans votre récit les termes suivants:

  • se plaindre de qch

  • demander qn de se déshabiller

  • se trouver entre la vie et la mort

  • établir un diagnostic immédiat

  • n’avoir aucune chance de s’en sortir

  • le quasi-mourant

  • placer une intraveineuse

  • prendre le malade en charge

  • intuber le malade

  • mettre le malade sous respirateur artificiel

  • faire l’impossible



Jeu de rôle


Vous êtes venu à l’appel injustifié. Imaginez la conversation avec votre patient.

Rédigez le dialogue en utilisant les expressions ci-dessous:

  • la tension artérielle satisfaisante pour un homme de cet âge

  • cet homme paraissait être fait pour devenir centenaire

  • être en état d’ébriété

  • un homme qui n’avait vraisemblablement pas tous ses esprits



Présentation du projet


1.Faites votre projet de réorganisation du Samu en Russie et présentez-le oralement.

2. Les étudients de votre groupe portent une appréciation sur sa justification et posent des questions complémentaires.

3. Complétez s’il le faut le projet avec les mots du tableau.















LES FLÉAUX DE NOTRE SIÈCLE


Thème : MST. SIDA


Consultez le dictionnaire et faites la transcription des mots:

syphilis, quasi, M.S.T., trichomonas


Moscou face à l’explosion des MST et du Sida


La plus connue des maladies sexuellement transmissibles, la syphilis, connaît une flambée1 à Moscou avec, depuis 1992, un doublement chaque année des cas recensés. Et même si le nombre de séropositifs2 porteurs du virus du Sida reste réduit en valeur absolue, l'épidémie a progressé de 200 % entre 1996 et 1997. La prostitution et les pratiques “insouciantes” des consommateurs3 de drogues expliquent en partie ces chiffres inquiétants.

A la vue des données fournies par la cinquantaine de dispensaires municipaux - gratuits pour les Moscovites russes - la capitale est confrontée à un véritable problème de santé publique qui révèle le manque de prise de conscience de la population et la quasi absence des campagnes d'information. D'autant plus que la diffusion des M.S.T. et du Sida est largement sous-estimée à Moscou où, en quête d’anonymat et d'une meilleure qualité des soins, les patients se dirigent vers les cabinets de praticiens privés, ignorés des statistiques officielles.

Les germes4 les plus fréquents des M.S.T., gonocoque, gardnerella vaginalis ou autre trichomonas, ne sont parfois pas soignés, les malades ne détectent5 souvent pas bien leurs manifestations6. Cela explique que de nombreux porteurs sans symptômes puissent les diffuser7 à leur insu. Les conséquences peuvent pourtant être graves: souvent associé au gonocoque, les chlamydiae trachomatis provoquent des lésions “silencieuses”, à l’origine de la stérilité8 ou de grossesses extra-utérine9.

Bien que le préservatif reste la meilleure protection contre les M.S.T. et le Sida, les Moscovites l’utilisent toujours avant tout pour ses vertus contraceptives. Et en raison d’un tabou social persistant, les jeunes l’emploient toujours trop peu.

Dr Alexandre Fuzeau

La Gasette de Moscou



1. Traduisez en employant les mots et les expressions tirés du texte.

a) Спид – болезнь, передающаяся половым путем и, в настоящее время, неизлечима.

b) В городе отмечена вспышка этого заболевания.

c) На начальной стадии трудно обнаружить проявления (симптомы) сифилиса.

d) Презерватив – наилучшее средство, защищающее от болезней, передающихся половым путем.

e) Больные обращаются в платные кабинеты, в которых не ведется официальная статистика.

f) Инфекция приводит к тяжелым последствиям особенно у женщин: стерильности или внематочной беременности.

g) Проститутки и наркоманы способствуют распространению вируса CПИДа.


Questions


1) Partagez-vous l’avis de Dr Alexandre Fuzeau que l’information sur les MST et le Sida dans la presse et à la télévision n’est pas suffisante?

2) Qu’est-ce qui explique la flambée de la maladie en Russie?

3) Quelles sont les maladies sexuellement transmissibles que vous connaissez?

4) Pourquoi les malades ne soignent-ils pas les maladies sexuellement transmissibles à un stade initial?


A vous


        1. Pourquoi le Sida est-il appelé “le fléau de XX siècle”?

        2. Pourquoi est-ce que cette maladie est considérée comme “incurable”?

        3. De quelle manière lutte-t-on en France et en Russie contre les MST et le Sida?


Test


Trouvez les modes de contamination. Quelles voies sont possibles pour la transmission du Sida et des MST. Choisissez et remplissez le tableau:


  1. boire dans un même verre

  2. en faisant l’amour sans préservatif

  3. embrasser sur la bouche ou le baiser profond

  4. serrer la main

  5. en échangeant des seringues

  6. prêter ou emprunter un vêtement

  7. de la mère à l’enfant, pendant la grossesse

  8. être assis sur le même banc

  9. se faire piquer par un insecte

  10. croquer dans un même fruit

  11. utiliser les mêmes couverts

  12. faire la bise

  13. utiliser des toilettes publiques

  14. de la mère à l’enfant, lors de l’allaitement



le Sida et les MST

ne se transmettent pas

le Sida et les MST

se transmettent



















Traduisez en employant les mots et les expressions tirés du texte.

  1. За исключением групп риска (проституток, наркоманов, гомосексуалистов) в развитых странах СПИД почти не распространяется.

  2. Существует несколько препаратов, способных затормозить течение болезни.

  3. СПИД – это бедствие, которое способно через 5 или 10 ближайших лет уничтожить все молодое население в странах третьего мира.

  4. Фармацевтические компании снижают цены на лекарства против СПИДа.

  5. Необходимо изучить болезнь на месте, организовать компетентный персонал, что позволит найти недорогие местные препараты против этой смертельной болезни.

  6. На севере, за исключением групп риска (гомосексуалистов с многочисленными партнерами, токсикоманов), наблюдается относительно малое распространение ВИЧ-инфекции среди населения.

  7. Это антибиотики, к которым прибегли специалисты, чтобы облегчить течение таких болезней, как туберкулез, и затормозить эпидемию.

Thème : ALCOOLISME


L'alcoolisme constitue dans de nombreux pays, au premier rang desquels se situe la France, un véritable fléau médical mais aussi social. Il est responsable d'un grand nombre de graves accidents de la route et il peut exposer à de multiples maladies. 

Dans la lutte contre l'alcoolisme, la prévention est primordiale : c'est au médecin qu'il appartient de souligner le caractère dangereux d'une consommation alcoolique exagérée souvent banalisée, et aux pouvoirs publics de prendre des décisions claires en faveur de la prévention (interdiction de la publicité pour l'alcool, réduction du taux d'alcoolémie permis au volant, taxation des boissons alcoolisées...).

On distingue deux types d'alcoolisme : l'alcoolisme aigu et l'alcoolisme chronique, ce dernier étant caractérisé par une dépendance physique et psychique.

C'est en 1849 que Magnus Huss, un médecin suédois, crée le mot alcoolisme, unifiant ainsi les diverses manifestations de cette pathologie et modifiant l'attitude vis-à-vis de ce que l'on considérait jusque-là comme un vice réservé aux classes laborieuses, lorsque le terme en usage était ivrognerie. Ce n'est cependant qu'après la Seconde Guerre mondiale que l'alcoolisme fut véritablement considéré comme maladie et que furent entreprises des recherches scientifiques.

La production d'alcool occupe en France 3,5 millions de personnes (plus de 10% de la population active), tandis que la part de ces boissons dans les exportations agroalimentaires est de 20 %. L'importance des facteurs économiques est évidemment décisive dans les pays producteurs.

À côté de l'alcoolisme masculin adulte, il peut être intéressant de distinguer l'alcoolisme féminin et l'alcoolisme des jeunes. L'alcoolisme féminin a longtemps été négligé par les spécialistes. On compte environ 800 000 femmes alcooliques en France, soit 30 % du nombre global, tandis qu'un alcoolique sur deux est une femme aux États-Unis. L'alcoolisme féminin, qui connaît en France une progression, présente certaines caractéristiques spécifiques : l'organisme féminin semble plus vulnérable que l'organisme masculin.

Chez les jeunes, l'alcoolisme traditionnel, essentiellement par imitation, est remplacé par un alcoolisme qui se substitue à la toxicomanie ou l'accompagne. Les facteurs sociaux sont déterminants : l'alcoolisme des jeunes scolaires est lié à une scolarité difficile et les jeunes travailleurs consomment plus d'alcool que les lycéens. Cependant, le plus souvent, l'alcoolisation des jeunes ne débouche pas sur un alcoolisme chronique à l'âge adulte.


A L’OCCASION DU TEXTE


I. Consultez le dictionnaire et faites la transcription des mots:

alcoolisme, chronique


II. Est-ce vrai ou faux?

  1. L’alcoolisme constitue dans de nombreux pays un véritable fléau médical et social.

  2. Dans la lutte contre l’alcoolisme, l’interdiction est primordiale.

  3. Ce terme a été créé par un médecin français.

  4. De nos jours on considère cette maladie comme un vice réservé aux classes laborieuses.

  5. La production d’alcool occupe en France plus de 10% de la population active.

  6. L’organisme masculin semble plus vulnérable que l’organisme féminin.

  7. Les jeunes travailleurs consomment plus d’alcool que les lycéens.


III. Faites le thème:

  1. Во многих странах алкоголизм является настоящим бедствием, как с медицинской точки зрения, так и социальной.

  2. В борьбе с этой болезнью важнейшую роль играет ее предупреждение.

  3. Каждым вторым алкоголиком в США является женщина.

  4. Женщинам необходимо знать, что женский организм более подвержен этой болезни, чем мужской.

  5. Среди причин юношеского алкоголизма социальный фактор играет главенствующую роль.

  6. В наши дни эта болезнь очень часто сопровождается, либо уступает наркомании.


IV. Développez les sujets suivants:

  1. L’alcoolisme et de graves accidents de la route.

  2. Les clubs, les boîtes de nuit et les boissons alcoolisées.

  3. Les facteurs sociaux.


V. Imaginez les dialogues suivants en utilisant le lexique des textes ci-dessous:

1) Vous êtes médecin, vous parlez avec une femme dont le mari est ivrogne.

2) Avec vos étudiants qui fréquentent les boîtes de nuit.

3) Parlez au maire de votre ville qui ne prend pas de mesures visant à limiter la consommation d’alcool.


LE SAVIEZ-VOUS ?

L'alcool tue 55000 jeunes par an

L'alcool est la première cause de mortalité des hommes de 15 à 29 ans en Europe. C'est ce que constate la conférence ministérielle européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui s'est passée à Stockholm. Constat: l'inexorable progression de la consommation d'alcool chez les jeunes partout en Europe, y compris la France.





Thème : LES JEUNES ET LE TABAC


Le tabac est une drogue pour les jeunes. Comment peut-on leur faire comprendre que c'est très dangereux pour leur santé?

Cette petite cigarette peut faire des milliers de morts en France et ailleurs. Il y a beaucoup de jeunes qui fument. Ils commencent par goûter et puis ils en prennent tous les jours et ils finissent par en acheter eux-mêmes. En plus ils peuvent avoir de graves maladies (cancer...). Même si sur les paquets de cigarettes1 c'est marqué «Nuit gravement à la santé» ou «Pour être en bonne santé, ne fumez pas...», les jeunes ne lisent pas, eux ce qu'ils veulent c'est fumer. Il y a des enfants qui fument car leurs meilleurs amis fument. Certains parents ne s'en rendent pas compte. Comment ça se fait qu'à 12 ans, des enfants fument? A l'avenir nous pouvons nous poser des tas de questions sur les «jeunes et le tabac»? Maintenant il faut leur faire comprendre que c'est pour leur santé.


Laissez-vous aider pour combattre le tabac


De nos jours la médecine a fait d'énormes progrès surtout sur le tabagisme. Il y a des médicaments, des cigarettes pour arrêter de fumer. Il faut convaincre ces jeunes qu'ils peuvent réussir à arrêter de fumer avec ces progrès. Ces jeunes de 12 à 16 ans ont besoin de beaucoup d'aide, il faut leur montrer que ça peut être très grave pour leur santé, surtout s’ ils commencent très jeunes. Certains adolescents ont déjà une très grave maladie mais ils fument, ils ne savent pas qu'ils peuvent aggraver leur maladie. Alors laissez-vous aider pour combattre le tabac.


L'Etat


En 1999 le tabac a rapporté 40 milliards de francs à l'Etat. Sur un paquet de cigarette l'Etat prend 13,94 francs. Certains ministres nous disent de ne pas fumer alors qu'ils sont bien contents de ramasser cet argent.

On peut en déduire que tout jeune qui fume quelques cigarettes en devient dépendant et met sa vie en danger tous les jours.


Questions


1) Etes-vous d’accord que le tabac est une drogue pour les jeunes?

2) Avez-vous des amis qui fument?

3) Tentez-vous de les dissuader?

4) Quelles maladies provoque le tabagisme?

5) La médecine peut-elle aider à réussir à arrêter de fumer?

6) Est-ce vrai que le tabac rapporte beaucoup d’argent à l’Etat?

7) Croyez-vous vraiment que les fumeurs mettent leur vie en danger tous les jours?



Exercices


1.Remplacez les points par les prépositions s’il le faut:

1) Ils commencent… goûter et puis ils … prennent tous les jours et ils finissent …acheter eux-mêmes.

2) … l’avenir nous pouvons nous poser des tas de questions … les “jeunes et le tabac”?

3) … un paquet de cigarette l’état prend 13,94 francs.

4) Tout jeune qui fume quelques cigarettes met sa vie … danger tous les jours.

5) Il faut convaincre ces jeunes qu’ils peuvent réussir … arrêter … fumer … ces progrès.


2. Expliquez le manque d’article:

1) Cette petite cigarette peut faire des milliers de morts en France et ailleurs.

2) Il y a beaucoup de jeunes qui fument.

3) En plus ils peuvent avoir de graves maladies.

4) Même si sur les paquets de cigarettes s’est marqué “Nuit gravement à la santé” ou “Pour être en bonne santé, ne fumez pas…” les jeunes ne lisent pas…

5) A l’avenir nous pouvons nous poser des tas de questions sur les “jeunes et le tabac”?

6) En 1999 le tabac a rapporté 40 milliards de francs à l’Etat.


3. Dites en français:

  1. это опасно для здоровья

  2. серьезно вредит здоровью

  3. быть здоровым

  4. в будущем

  5. в последнее время

  6. бросить курить

  7. усилить болезнь

  8. подвергать жизнь опасности


4. Jouez la scène. Les textes ci-dessous peuvent vous aider.

a) Vous êtes un vrai militant anti-tabac mais tous vos amis fument. Tachez de les convaincre qu’ils peuvent réussir à arrêter de fumer et qu’il faut le faire le plus vite possible.

b) Votre mari fume comme un pompier, et vous ne pouvez pas supporter même l’odeur et en plus vous avez un petit enfant…


Textes


Le saviez-vous ?

On compte chaque année deux millions et demi de nouveaux fumeurs dans le monde, y compris de plus en plus de femmes et de jeunes. En six ans le tabagisme a doublé en France chez les jeunes de moins de vingt ans. En quarante ans, les chiffres de la mortalité masculine due au cancer du poumon ont augmenté de 36,6%. 25% des fumeurs meurent à cause du tabagisme et on risque le cancer de la bouche et du poumon ainsi que des problèmes cardio-vasculaires.


Qu'est-ce qui se passe quand on fume une cigarette?

A chaque bouffée, le fumeur inhale trois substances toxiques principales : la nicotine, le monoxyde de carbone et le benzopyrène. Après sept secondes, la nicotine arrive au cerveau où elle provoque l'équivalent d'une mini-décharge d'adrénaline. Chez certaines personnes, elle stimule l'activité cérébrale, et chez d'autres, elle a un effet tranquillisant. Le corps s'habitue au stimulus et en demande de plus en plus pour avoir le même effet : ainsi on devient dépendant.


Votre santé : le conseil à suivre

Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner. Renoncez au tabac. Moi, je l'ai fait. Je fumais vingt cigarettes par jour depuis quinze ans. Je toussais, je me sentais toujours fatiguée. J'ai arrêté, et dans quinze jours, j'étais une personne différente. Je pouvais jouer avec mes enfants, faire des promenades. Bref, j'allais beaucoup mieux. Allez-y!


Tabac interdit aux moins de 16 ans ?

«T’as pas une clope?» «Passe ton BEPC d'abord !»

C'est ce que, d'ici peu, parents et buralistes pourraient bien rétorquer1 au moins de 16 ans. Le mouvement est mondial. De la Finlande aux États-Unis en passant par l'Irlande et la Nouvelle-Zélande, partout, des lois tentent de mettre fin aux expériences fumeuses des ados. Il y a de l'interdit dans l'air. Pour l'heure, un ado qui fume son paquet par jour dépense, dans l'année, 8 000 F: le prix d'un scooter. Mais, visiblement, ça ne suffît pas à freiner la jeune génération. D'où la proposition d'augmenter de 30 % le prix du tabac. Mesure qui, à l'en croire, serait «particulièrement efficace pour faire refluer des petits fumeurs récents à faible dépendance», donc celui des juniors. Reste que le risque de voir se créer un marché noir. Partout en Europe, il s'installe insidieusement. Au-delà de l'autorité de l'Étal, c'est l'autorité parentale qui est en jeu. C'est en tout cas ce que s'accordent à dire les spécialistes de l'adolescence. Tel le psychanalyste Fernando Geberovitch, expert de la toxicomanie des adolescents: «Dans un contexte où tout pousse l’adolescent à devenir adulte par consommation et non par la production (par exemple, les cartes bancaires pour les jeunes...), mettre un interdit sur un produit comme le tabac me semble plutôt bien. Mais il ne faut pas être dupe, c'est aussi une façon de cacher la pauvreté totale des rites de passage que notre société offre aux enfants pour devenir adulte.


UN FUMEUR SUR DEUX DEVIENT ACCRO2 EN MOINS D’UN AN

Les psychologues estiment que si les mesures contre le tabagisme renforcent la confiance en soi des parents ne pouvant pas faire respecter leurs consignes, c’est mieux que rien. Cette mesure aura au moins le mérite de permettre aux parents de s’appuyer sur la loi pour faire respecter leur autorité. Dire «Je t’interdis de fumer, c’est comme ça» a peut-être l’air stupide, mais c’est absolument nécessaire, bien qu’insuffisant. A l’adolescence, les parents sont là pour être respectés, non pour être aimés. Ils doivent accepter d’être pris pour de  «vieux cons2» par leurs enfants.C’est aussi comme ça qu’ils jouent leur rôle.»

Les parents sont au cœur de la prévention, ne cesse-t-on de marteler, mais ils sont trop peu nombreux à en avoir conscience.

Enfants qui a 8 ans sont désormais quasiment tous militants anti-tabac, menant même une guerre de tranchée à leurs parents fumeurs. Le message a bien fonctionné. Pour eux, tabac égale drogue et mort. Mais, on le sait, cette diabolisation ne fonctionne pas à long terme. Elle peut même avoir des effets boomerang à l'adolescence: le tabac devient désirable parce que, justement, il est dangereux; désir que pourrait bien encore venir renforcer l'interdit. De toute façon, le tabac consommé avant 16 ans est signe d'un malaise3. Pas forcément d'un malaise grave, mais il traduit le besoin d'un produit extérieur pour se donner un apaisement ou une excitation. Toutes les études le montrent, les adolescents qui commencent à fumer tôt et régulièrement ont plus de risques d'utiliser, un jour, d'autres produits psychotropes. Un ado qui n'a jamais fumé a, en effet, toutes les chances de ne jamais devenir un fumeur. En revanche, des cigarettes «expérimentales», dans la cour de récré, à la dépendance, tout s'enchaîne très vite. L'Organisation mondiale de la santé est formelle: un fumeur sur deux devient «accro» en moins d'un an. Réalité que les ados découvrent avec surprise. Ils sont nombreux à jurer, mais un peu tard, qu'on ne les y prendra plus.

Un sur deux veut arrêter4 et, s'ils pouvaient revenir en arrière, 70 % des teenagers américains disent qu'ils ne toucheraient pas à la cigarette. Alors, smoking ou no smoking, tout se joue avant 16 ans. Ou presque.

II n'y a pas de fumée sans feu

Dans les écoles françaises, la cigarette n'a pas attendu d'être hors la loi pour amorcer un repli : de 46 % en 1977, les 12-18 ans ne sont plus que 25 % à fumer. Mais il n'y a pas de quoi crier victoire. A y regarder de plus près, ce recul s'explique par le fait qu'on grille la première cigarette généralement à 15 ans, pour mieux se rattraper par la suite. Au moment du bac, la moitié des ados se retrouve avec un paquet de cigarettes5 en poche. La progression la plus spectaculaire ayant lieu pendant les années du collège, entre 13 et 16 ans. D'où la tentation de mettre la barre de l'interdit à cet âge-là, justement.





Petit vocabulaire

ado m ou f - adolescent, e - подросток

clope f ou mégot m (fam.) – cigarette - сигарета

connerie f (fam.)- bêtise - глупость

psy m ou f – psychologue, psychanalyste - психолог

récré f – récréation - перемена

stupide – bête - глупый

tabagisme m - intoxication aiguë ou chronique due au tabac - табакокурение

teenager m [ tined3œ:r]- adolescent de 13 à 19 ans, mot anglo-américain – подросток 13-19 лет


Questions

1) Quelles sont selon vous les raisons de ce mouvement mondial (tabagisme)?

2) Les mesures contre le tabagisme sont-elles suffisantes dans notre pays ou non?

3) Etes-vous d’accord que le tabac devient désirable parce que, justement, il est dangereux?

4) Qu’est-ce que montrent toutes les études sur ce problème?

5) Quand on grille la première cigarette généralement? Pourquoi?

6) Quelles mesures prend la France?


Exercices:

I Eliminez les familiarités continues dans les phrases suivantes:

1) Au moment du bac, la moitié des ados se retrouve avec un paquet de cigarette en poche.

2) J’essaie de me calmer sur la clope car j’ai compris que ça tue la santé.

3) Je n’aimerais pas qu’il fasse la même connerie que moi.

4) Un fumeur sur deux devient “accro” en moins d’un an.

5) T’as pas une clope?

6) Je n’ai pas de souvenir d’un réveil qui n’ait pas le goût ou l’odeur du mégot.

II. Traduisez en russe:

1) Partout, des lois tentent de mettre fin aux experiences fumeuses des ados.

2) Il y a de l’interdit dans l’air.

3) Fumer un paquet par jour.

4) Ca ne suffit pas à freiner les jeunes

5) Un marché noir

6) Mettre un interdit sur un produit

7) Cette mesure aura le mérite de permettre aux parents de s’appuyer sur la loi.

8) Cette diabolisation ne fonctionne pas à long tèrme.

9) Le tabac consommé avant 16 est signe d’un malaise.

10) La cigarette n’a pas attendu d’être hors la loi pour amorcer


III Remplacez les points par les prépositions s’il le faut

1) Mon père s’est même arrêté … fumer pour m’inciter … faire comme lui.

2) D’où la proposition … augmenter … 30% le prix … le tabac.

3) La France hésite … les mesures … prendre.

4) Les ados qui commencent … fumer tôt et régulièrement ont plus … risques … utiliser, un jour, d’autres produits psychotropes.

5) Si les mesures … le tabagisme renforcent la confiance … soi des parents…

6) Les parents sont le coeur … la prévention, ne cesse-t-on … marteler, mais ils sont trop peu nombreux … … avoir conscience.

7) Elle peut même avoir des effets … boomerang … l’adolescence.


IV. Prétez votre attention aux modes employés dans les phrases ci-dessous:

1) C’est-ce que d’ici peu, parents et buralistes pourraient bien rétorquer au moins de 16 ans.

2) Je n’aimerais pas qu’il fasse la même connerie que moi.

3) S’ils pouvaient revenir en arrière, 70% des teenagers américains disent qu’ils ne toucheraient pas à la cigarette.


V. Remplacez les points par les mots du texte:

1) Reste d’une cigarette ou d’un cigare qui ont été fumés c’est…

Il écrase son ... dans le cendrier. Il y a deux vieux ... par terre.

2) a) Drogué (e) qui ne peut arrêter de prendre sa drogue

b) Personne qui est passionnée par qch. C’est…

Rem. Accro est une forme abrégée de accroché: on est “accroché” par ce qu’on aime beaucoup ou par ce qui est devenu indispensable.

Mon amie est une ....

Les ... du football.

3) Une personne très bête c’est … Il est ... comme un balai. Il ne faut pas me prendre pour un ... . Ce sont des arguments à la ... .

4) Ado m, f- forme abrégée familière de adolescent, adolescente. Ce film est conseillé aux ... . Les ... aiment beaucoup ce chanteur.


VI. Dites en français en employant le lexique des textes ci-dessus:

1) Подросток, выкуривающий пачку сигарет в день, за год тратит 8.000 F – цена скутера.

2) Мой отец курит как пожарник, а дед «дымит» все, что ему попадается: сигарета, трубка, сигара.

3) Пройдя флюорографию, я узнал, что у меня на легких имеются пятна.

4) Продавцы табачных киосков нарушают закон, продавая сигареты детям до 18 лет.

5) Я также имею в виду антитабачные рекламные ролики, которые заставили меня задуматься.

6) Подросток, незнающий вкус сигареты, имеет все шансы не стать курильщиком.

7) К 15-16 годам в карманах половины подростков находятся пачки сигарет.

8) Табакокурение – это проблема всего мира от Финляндии до США.



Stéphane, 16 ans

«J'essaie de me calmer sur la clope car j'ai compris que ça tue la santé. Après trois années de consommation régulière, j'ai perdu plus d'une seconde au 100 mètres, je suis essoufflé en montant les escaliers. J'ai aussi vu des spots1 publicitaires extrêmement dissuasifs qui m'ont fait réfléchir.»

Jennifer, 14 ans

«La cigarette, j'aime vraiment. Mes parents sont un peu inquiets, mon père s'est même arrêté de fumer pour m'inciter à faire comme lui. Mais c'est un peu trop tard.»

Anaïs, 16 ans

«À l0 ans, j'ai essayé pour rigoler. C’était une cigarette brune. Le lendemain, j’achetais mon premier paquet. A la rentrée scolaire, j’avais arrêté car personne ne fumait autour de moi. Deux ans plus tard, j'ai recommencé, il faut dire que tout le monde au lycée s'y était mis.

Je pense à mon petit frère de 13 ans, et je n 'aimerais pas qu'il fasse la même connerie que moi.»

Dimitri, 17 ans

« On peut dire que je suis un fumeur passif depuis l'âge de 2 ans. Je n'ai pas de souvenir d'un réveil qui n'ait pas le goût à l'odeur de la clope. Ma mère fume comme un pompier, quant à mon beau-père, il grille2 tout ce qui passe : cigarette, pipe ou cigare. Ma première clope, c'était à 12 ans. Depuis deux ans, je suis à plus d'un paquet par jour. Dernièrement, j'ai fait des radios et on a découvert que j'avais des tâches aux poumons. »


Traduisez en russe

1. se calmer sur la clope

2. consommation régulière

3. fumer comme un pompier

4. avoir des tâches aux poumons

5. être essoufflé en montant les escaliers


Jouez la scène

Vous êtes membre de l’Organisation mondiale de la santé. Vous devez intervenir à la scéance consacrée au tabagisme.



DELF A2. Compréhension écrite


Exercice 3 (9points)


Lire pour s’informer.

Lisez ce document et répondez aux questions.


Le tabac montré du doigt


Pour une fois, on annonce des chiffres plutôt réjouissants : les Français consomment moins de cigarettes. Les jeunes aussi. Entre 2001 et 2005, il y a eu deux fois moins de fumeurs chez les 12-19 ans, dans les collèges et les lycées de Paris.

Dans toute la France et en Europe, des collégiens se mobilisent avec le concours « Classes Non Fumeurs ».


Un traité international


Comme chaque année, le 31 mai est la journée mondiale sans tabac. En 2005, elle met en valeur les personnes qui travaillent dans la santé et qui peuvent aider les fumeurs à arrêter. Dans le monde, il y a encore du travail 4,9 millions de personnes meurent chaque année à cause du tabac. Alors 192 pays ont adopté le premier traité international pour réduire le tabagisme (le fait de fumer). Il est appliqué depuis février 2005. En France, depuis 2003, on a déclaré la guerre au tabac qui tue 66 000 personnes par an.

La guerre au tabac


La principale mesure est la forte augmentation du prix des cigarettes. En plus, depuis 2003, les moins de 16 ans n’ont pas le droit d’acheter des cigarettes. Et les dangers du tabac sont expliqués dans des campagnes de publicité.

Des résultats sont obtenus mais une enquête montre que l’âge de la première cigarette est 11 ans. Enfin, 29% des enfants déclarent fumer, simplement parce qu’ils s’ennuient...

Tout cela reste bien inquiétant.


Le Courrier de l’Ouest

18 mai 2005

1. De quel type de texte s’agit-il ?

.....................................................................................................................................


2. On y parle :


  1. de la consommation de tabac

  2. des dangers de la cigarette

  3. des marques de cigarettes

  4. de la culture du tabac


3. Cochez si les affirmations suivantes sont craies ou fausses et justifiez en citant un mot ou une phrase du texte.


Vrai Faux

a. Les Français fument plus qu’avant.

Justification : .......................................................... □ □

b. Le nombre de jeunes fumeurs a doublé en 4 ans. (1 point)

Justification : .......................................................... □ □

c. Le nombre de décès liés au tabac s’élève à 66 000 par an (1 point)

dans le monde.

Justification : .......................................................... □ □

d. Les enfants commencent généralement à fumer à 12 ans. (1 point)

Justification : .......................................................... □ □

(1 point)


4. Quels sont les moyens utilisés pour faire baisser le nombre des fumeurs ?

Répondez en citant les phrases du texte.


a...............................................................................................................................

b...............................................................................................................................

c...............................................................................................................................


5. Quel est le jour consacré à la lutte anti-tabac ?


.....................................................................................................................................





Thème : OBÉSITÉ1

1. Consultez le dictionnaire et faites la transcription des mots:

un toast, un jus, un yaourt, adéquat

2. Lisez le titre de l’article ci-dessous et faites des hipothèses sur le contenu du texte. Imaginez différents sujets d’articles portant ce titre.

3. Lisez l’extrait, tiré du guide “Bien manger, mieux vivre”, dans lequel diabétologue-nutritionniste de formation, le Dr Yves Jacquin nous enseigne comment gérer notre alimentation pour ne pas grossir et nous donne ses règles de base.


Une vraie méthode pour ne pas grossir

  • Pourquoi est-on gros ?

  • Il y a différentes causes de l’obésité ou des surcharges pondérales2. 1. Un surpoids3 constitutionnel : dans ce cas, l’hérédité4 peut être soit d’origine génétique, soit d’origine culturelle. Là, le problème est du ressort5 d’un service de nutrition spécialisé ; le patient ne peut maigrir seul. 2. La conséquence de certaines maladies ou de traitement médicamenteux... Là encore, le patient qui veut perdre du poids ne peut le faire qu’avec une assistance médicale. 3. Une alimentation désordonnée, cause la plus fréquente des surcharges pondérales. Ces gens un peu trop gros ont la possibilité d’atteindre un poids raisonnable en adoptant un régime équilibré.

  • Comment une alimentation désordonnée peut-elle faire grossir ?

  • L’organisme est une formidable usine pensante. S’il reçoit tout ce dont il a besoin, en qualité et quantité raisonnables, il fait de lui même le tri6 entre ce dont il a besoin dans l’immédiat, ce qu’il brûle, ce qu’il doit stocker, et ce qu’il va rejeter. Dans la mesure où il obtient son « carburant » de façon régulière, il stocke peu, car il n’a pas peur d’en manquer. Si, en revanche, il reçoit irrégulièrement les nutriments nécessaires à son fonctionnement, il souffre de carence et stocke tout, y compris ce dont il n’a pas besoin, dans la crainte d’une privation à venir. En d’autres termes, une personne qui consomme un petit déjeuner, un déjeuner et un dîner équilibrés en fonction de son activité ne grossira pas. Par contre, chez une autre qui a l’habitude de sauter le repas de midi, l’organisme stocke tout ce qu’il absorbe au dîner, y compris ce qui est inutile et est transformé en graisses, qui sont responsables de la prise de poids.

  • Manger de façon désordonnée. Est-ce seulement sauter un repas ?

  • Non, manger mal, c’est aussi privilégier une catégorie d’aliments par rapport aux autres et rompre ainsi l’équilibre fondamental entre sucres, protéines et matières grasses. Avoir une alimentation saine, c’est consommer à chacun des principaux repas environ 12 à 15% de protéines, 35% de lipides (graisses), 50 à 55% de glucides (sucres simples et sucres complexes). Si l’on veut rester mince, suivre ces règles n’est pas tout : il est impératif de veiller aussi à ne pas trop remplir son assiette, car l’organisme ne serait alors plus en mesure de rejeter la totalité de l’excédent1 et la mise en reserve serait excessive.

  • Vous êtes donc contre les régimes qui excluent les féculents ?

  • Oui, car, à terme, ces privations représentent incontestablement des dangers pour la santé. L’inconvénient immédiat, c’est une fatigue ; à moyen terme, une désorganisation du métabolisme (le moindre écart se paie sur la balance !) et, à plus long terme, c’est le risque de carences en vitamines et oligo-éléments2 qui pourraient affaiblir les systèmes de défense.

  • Quels sont les aliments indispensables au maintien d’une bonne santé ?

  • Ceux qui sont à privilégier sont les crudités3, les fibres, les poissons de mer, les laitages4, et ceux qui sont à consommer en quantité plus restreinte sont les acides gras saturés (les viandes), les sucreries. Pour une personne ayant une activité normale le petit déjeuner doit être consistant : deux toasts avec beurre ou margarine, un jus de fruits frais, un laitage (par exemple : un yaourt), thé ou café. Pas de confiture ni de miel, on évite ainsi le creux de 11 heures consécutif à un phénomène d’hypoglycémie réactionnelle. Le laitage est important, car il apporte du calcium et un peu de matière grasse, qui procurera de l’énergie pour toute la matinée (et cette graisse ne sera pas stockée). Au déjeuner comme au dîner, il faut composer le repas de façon à toujours respecter le rapport protéines/lipides/glucides selon le pourcentage adéquat. Dans mon livre, je propose ainsi un choix de nombreux menus équilibrés. Je vous donne un exemple : au déjeuner, petite assiette de crudités (qui auront l’avantage de laisser toute liberté pour le choix du dessert) assaisonnées5 alternativement d’huile d’olive ou de tournesol, qui ont un effet bénéfique6 sur le cholestérol, 150 grammes de viande ou de poisson avec une portion de légumes cuits (ou de féculents, car il faut toujours un féculent ou un légume sec à l’un des deux principaux repas), un laitage et un dessert choisi en fonction de la cuisson des aliments. Comme il est impératif d’éviter l’abus7 de matière grasse cuite, si on a mangé une viande poêlée on ne va pas se permettre un entremets1 sucré ou un gâteau. A ce sujet, je pense qu’il faut privilégier les viandes grillées, sans graisse cuite. La viande rouge maigre est plus grasse que le plus gras des poissons ! Quant aux légumes, il est préférable de les cuire à l’eau ou à la vapeur. Le soir, on peut dîner « léger », puisque les besoins énergétiques sont moindres. Le but est toujours d’éviter les apports excessifs en lipides. Et parmi les graisses, de choisir les végétales.

  • Les Français aiment beaucoup le pain. Le leur supprimer-vous ?

  • Absolument pas. A condition d’éviter le pain dont farine est raffinée et de lui préférer le pain de son2, excellent pour le transit intestinal. Deux tranches au cours du déjeuner ou du dîner sont autorisées lorsqu’il n’y a pas de féculents3. Cela pour toujours respecter le rapport glucides/lipides/protéines. Si les sucres lents sont judicieusement calculés en fonction des autres nutriments et selon la dépense d’énergie, les graisses ne seront pas stockées et ne provoqueront pas de surcharge pondérale.


1. Trouvez l’équivalent russe des expressions ci-dessous et retenez-les:

  1. sauter un repas

  2. l’alimentation saine

  3. perdre du poids

  4. maigrir

  5. l’alimentation désordonnée

  6. exclure les féculents

  7. adopter un régime équilibré.

  8. grossir de huit kilos

  9. stocker

  10. les carences en vitamines


Trouvez les antonymes

  1. perdre du poids

  2. maigrir

  3. grossir

  4. maigre

  5. obèse

  6. l’alimentation désordonnée

  7. l’alimentation saine

  8. maigreur

  9. prendre du poids


Les synonymes:

J’ai pris du poids = j’ai grossi

Il veut perdre du poids = il veut maigrir

Elle surveille son poids = elle se pèse régulièrement


2. Trouvez les équivalents français des mots et des expressions ci-dessous et retenez-les:

  1. худеть

  2. пропустить прием пищи

  3. поправиться на пять килограммов

  4. правильное питание


Manger pour ... ? Vivre!

Nous mangeons mal. Un tiers des Français mangent trop - un autre tiers des Français font ou ont fait un régime1. On mange plus souvent pour se nourrir que pour le plaisir de manger. Nous oublions qu'il existe de véritables régimes «bonne santé ».

La nutrition2, nous expliquent les nutrithérapeutes3, est le plus puissant moyen de prévention connu pour, par exemple, diminuer à peu près de moitié les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer. Elle contribue aussi de manière très importante à restreindre4 les risques d'infections ou les malformations5 chez l'enfant. Les recettes préconisées6 sont simples: préférer le poisson à la viande rouge; manger cru7 ou à la vapeur8; restreindre le sucre; avoir son comptant9 en vitamines A et E (formidables anti-âge) et en vitamine C, antifatigue et facteur immunitaire. La consommation de fruits et de légumes est indispensable10 à une bonne santé.


Questions

1) Qu’en pensez-vous, nous mangeons mal ou bien? Pourquoi?

2) Est-ce vrai qu’on mange plus souvent pour se nourrir que pour le plaisir de manger?

3) Etes-vous d’accord que de véritables régimes “bonne santé” peuvent prévenir les risques de maladies?

4) Quelles sont les recettes préconisées?


Exercices

1. Vrai ou faux?

La plupart des Français mangent bien.

Beaucoup de régimes sont mauvais pour la santé.

Les Français mangent principalement pour le plaisir de manger.

La nutrition peut prévenir certaines maladies.

La viande rouge est meilleure pour la santé que le poisson.

II vaut mieux manger beaucoup de sucre.

La vitamine C empêche la fatigue.

II faut surtout manger beaucoup de fruits et de légumes.


2. Discutez en groupes de trois ou quatre :

Avez-vous mangé de façon équilibrée pendant la semaine dernière ?


Posez-vous ces questions :

- Qu'est-ce que tu as mangé hier soir?

- Était-ce un repas équilibré? Pourquoi?

- Combien de fois as-tu mangé des fruits? des légumes?


Obésité : la France rattrape les Etats-Unis

Après s'être longtemps crue à l'abri de l’«épidémie» d'obésité touchant la plupart des sociétés occidentales, la France craint aujourd'hui de tendre vers le modèle américain.


L'obésité ne concernait, jusqu'aux années 90, qu'une proportion relativement réduite de la population - entre 6% et 7% -, la société et les pouvoirs publics ont tardé à la concevoir1 comme un problème de santé publique. Or la plupart des médecins conviennent2 désormais3 que les différences entre les modèles français et américain n'ont cessé de s'atténuer4 au cours des dernières années. On estime aujourd'hui que l'Hexagone compte 3,5 millions d'adultes atteints d'obésité, soit un sur cinq. Parmi eux, 600 000 sont dans un état grave. Et 55 000 malades décèdent chaque année de cette pathologie ou d'un trouble associé : diabète, hypertension artérielle, insuffisance respiratoire...

Mais c'est le nombre toujours croissant d'enfants et d'adolescents atteints qui paraît aujourd'hui le plus inquiétant. Entre 1995 et 2000, la proportion de jeunes obèses a plus que doublé, pour atteindre 15%, d'après les enquêtes les plus récentes. Soit 2 millions de moins de dix-huit ans.


Questions

1) Pourquoi jusqu’aux années 90, les pouvoirs publics ne conçoivent pas l’obésité comme un problème de santé publique?

2) Qu’est-ce que constatent de nos jours la plupart des médecins français?

3) Quels sont les troubles associés?

4) Quels sont les resultats des enquêtes les plus récentes?

5) Quelles mesures préventives peuvent aider à resoudre ce problème?


Exercices

1. Précisez les différents sens des verbes suivants: manger, dévorer, avaler, croquer, bouffer

1) Venez vite à table, sinon vous allez manger froid!

2) Il avale un comprimé d’aspirine avec une gorgée d’eau.

3) J’ai été dévoré par les moustiques, cette nuit.

4) La pomme croque sous la dent (rem. la pomme croque, mais le pain croustille)

5) Je connais un petit restaurant où l’on bouffe bien.

6) Je ne suce pas les bonbons, je les croque.

7) Ce roman est passionnant, je l’ai dévoré d’un bout à l’autre.

8) Elle avale la fumée de sa cigarette.

9) Cette voiture bouffe trop d’huile.

10) On ne comprend rien à ce qu’il dit, il mange la moitié des mots.

11) Quand on avale de travers, il faut tousser pour ne pas s’étouffer.

12) Elles se sont bouffé le nez toute la soirée.

13) L’enfant dévore des yeux les jouets dans la vitrine du magasin.


2. Ecrivez en toutes lettres tous les noms de nombre

1. jusqu’aux années 90

2. entre 6% et 7%

3. l’Héxagone compte 3.500.000 d’adultes atteints d’obésité, soit 1 sur 5.

4. Parmi eux, 600000 sont dans un état grave.

5. Et 55000 malades décèdent chaque année de cette pathologie ou d’un trouble associé.


3. Traduisez

1. Употребление в пищу овощей и фруктов необходимо для нашего здоровья.

2. Питание является важнейшим способом предупреждения болезней.

3. Проблема излишнего веса волнует сегодня большинство стран Европы.

4. Каждый год от этой болезни или ее осложнений умирает 55000 больных.

5. Но самое страшное заключается в том, что количество детей и подростков, страдающих этим недугом, увеличивается.

6. Рекомендуемые врачами рецепты очень просты: предпочесть жареному - вареное, мясу – рыбу, ограничить употребление сладкого.

7. Очень важно удовлетворять потребности организма в витаминах А, Е, которые являются превосходными борцами с возрастом, и в витамине С, поддерживающем нашу иммунную систему.

8. С 1995 по 2000 гг кол-во молодых людей, страдающих избыточным весом, увеличилось с 6-7% до 15%, т.е. более чем удвоилось.


La clé de la bonne santé

1. Conseils à suivre:

À mon avis, la clé de la bonne santé, c'est un régime sain et équilibré. Moi, je suis végétarien depuis toujours, comme mes parents. J'ai remarqué qu'en hiver, quand tous mes copains sont enrhumés, moi et ma famille, nous nous portons très bien.

Alain Delmarès


Ce n'est pas étonnant si tout le monde tombe malade chaque hiver. Ils passent toute la journée enfermés dans un bureau surchauffé, puis ils rentrent pour passer la soirée à regarder la télé. Moi, j'ai été agriculteur toute ma vie, je n'ai jamais eu de chauffage central, et je ne souffre pas de rhumes, moi.

Guillaume Mercier



Le meilleur conseil, c'est mon père qui me l'a donné. Respectez votre corps, que vous a donné le bon Dieu. On mange pour vivre, on ne vit pas pour manger, voilà l'important.

Frédéric Bourguignon


2. Répondez aux questions en français

  1. Qui pense qu'il ne faut pas abuser de notre corps ?

  2. Qui pense que l'exercice est plus important que notre régime alimentaire ?

  3. Qui pense qu'on doit vivre plus à l'extérieur?

  4. Qui nous conseille de ne pas manger de viande?


3. Ecrivez vis-à-vis des mots et des groupes de mots français leurs equivalents russes:


manger pour vivre

être végétarien

être enrhumé

se porter bien

souffrir des rhumes

respecter le corps

vivre pour manger

чувствовать себя хорошо

жить, чтобы есть

быть простуженным

быть вегетарианцем

часто болеть простудными заболеваниями

есть, чтобы жить

заниматься своим телом (следить за)


Jouez les scènes proposées:


Régime

Ce monsieur qui ne se sent pas très bien est allé consulter un médecin. Celui-ci, après l'avoir longuement ausculté, lui dit:

- Ce ne sera rien de grave, mais il vous faudra suivre un régime.

- D'accord.

- Tenez, je vais vous faire une ordonnance. Mais ce que je vous recommande, c'est de manger des fruits, beaucoup de fruits. Et avec leur peau.

- C'est que, docteur...

- Quoi donc ? Quel est votre fruit préféré ?

- Les noix.


Pour maigrir

Un monsieur un peu gros va chez le docteur et lui demande ce qu'il doit faire pour maigrir.

- C'est bien simple, dit le docteur. Vous n'avez qu'à faire des mouvements de tête de droite à gauche, puis de gauche à droite, et ainsi de suite.

- Ah ! Et quand dois-je faire cela ?

- Chaque fois que l'on vous apporte un très bon plat.


12 CONSEILS POUR SUIVRE UN RÉGIME

  • Ne commencez pas un régime sans en avoir parlé à votre médecin, qui doit vous encadrer tout au long de sa durée.

  • Donnez-vous des objectifs raisonnables, afin d'obtenir une baisse de poids modérée et régulière. Évitez les régimes trop stricts, car vous ne les suivrez pas longtemps.

  • N'abandonnez pas un régime sous un prétexte quelconque, car il sera encore plus difficile de le reprendre.

  • Ne suivez pas un régime excluant totalement une catégorie d'aliments, car cela risquerait d'entraîner un déséquilibre alimentaire et des carences en vitamines.

  • Méfiez-vous des régimes plus ou moins fantaisistes dont les publicités promettent des miracles, parlez-en à votre médecin.

  • Évitez le grignotage entre les repas. Il est souvent responsable d'une inefficacité du régime.

  • Évitez les irrégularités trop fréquentes dans la conduite du régime : si vous le rendez moins efficace, il perdra toute crédibilité, et vous l'arrêterez.

  • Attention à ne pas manger trop d'aliments dits " de régime " ou de plats " allégés " : ils sont tout de même riches en calories.

  • Apprenez à lire systématiquement les étiquettes des produits ; cela permet de connaître leur composition en glucides, lipides, protéines, vitamines et sels minéraux. L'équivalent calorique global y est aussi fréquemment indiqué.

  • Tenez un carnet alimentaire, où vous écrirez tout ce que vous mangez, jour après jour, y compris vos écarts éventuels. Ce carnet vous permettra de faire le bilan de votre régime, d'observer si vous respectez les quantités de lipides, glucides, protides, et surtout de comprendre pourquoi et comment vous faites des écarts1.

  • Même lorsque l'on suit un régime, il faut conserver une alimentation très variée.

  • Ne vous isolez pas: ce n'est pas parce que vous suivez un régime qu'il faut refuser toutes les invitations à dîner. Il est parfois préférable de faire un petit écart. Ce qui compte, c'est le respect du régime sur le long terme.


LES RÉGLES D’OR DE L’HYGIÈNE ALIMENTAIRE


Il convient d’insister d’abord sur le respect de quelques règles d’or de l’hygiène alimentaire :

  • diminuer la consommation des sucres d’absorption rapide c’est-à-dire du sucre raffiné, des confitures, sodas, etc. ;

  • diminuer les graisses d’origine animale (viandes grasses, beurre, saindoux2, certaines sauces à base de ce type de graisses, sans oublier les produits laitiers les plus gras) ;

  • diminuer la consommation de boissons alcoolisées ;

  • éviter de rajouter du sel à table.

Mais suivre un régime ne signifie pas seulement exclure, éviter ou diminuer des consommations alimentaires, il signifie aussi choisir, et le mieux possible les aliments. Il faut, en particulier, insister sur les vertus des suivants :

  • les viandes maigres et les poissons ;

  • les féculents qui ne font pas spécialement grossir si l’on n’en mange pas une quantité trop importante et s’ils ne sont pas cuits dans de la graisse ;

  • les céréales : le pain n’est pas contre-indiqué, spécialement le pain complet qui apporte beaucoup de fibres alimentaires ;

  • en revanche, pouvoir manger du pain ne signifie pas « sucer » tous les fonds de plats ; ce sont les sauces qui sont mauvaises !

  • les légumes secs et les légumes verts ;

  • les fruits ;

  • les produits laitiers les moins gras.


Connaissez-vous ces proverbes?


1. Santé passe richesse – Здоровье дороже богатства

2. Médecin, guéris-toi toi-même [, cura te ipsum] – Врач, исцелись сам (т.е. прежде чем критиковать ошибки и недостатки других, исправь свои)

3. Le temps guérit tout – Времялучший лекарь

4. Le mal vient à cheval et s’en retourne à pied (Var. Les maladies viennent à cheval et s’en retournent à pied) – Болезнь входит пудами, а выходит золотниками

5. La langue va où la dent fait mal – У кого что болит, тот о том и говорит.

6. Il y a remède à tout, hors à la mort (Var. Contre la mort point de remède) – От всего вылечишься, кроме смерти. От смерти нет лекарства.

7. Aux grands maux les grands remèdes – На большие беды, резкие меры или Тяжелым болезням нужны сильные лекарства (т.е. крупные беды требуют принятия решительных мер).

8. De deux maux il faut choisir le moindre - Из двух зол выбирай наименьшее

9. Un malheur ne vient jamais seul - Пришла беда, растворяй ворота

10. Plaie d’argent n’est pas mortelle - Денежная рана не смертельна




Révision


Jeux de rôle


              1. Le rédacteur en chef d’un journal propose un sujet d’article sur la médecine française au journaliste. Imaginez le titre et le contenu de cet article.

              2. Un homme politique parle de la médecine en France. En vous aidant des statistiques et des sujets ci-dessous, faites ce rapport.

              3. Votre ami prend de la drogue. Persuadez-le de ne pas en prendre. N’oubliez pas de parlez : des problèmes psycologiques

du danger d’être contaminé du Sida

du prix des drogues etc.

              1. Vous avez peur d’être contaminé par le Sida/ Vous allez consulter le médecin. N’oublier pas de demander :

  • les modes de contamination

  • les symptômes de la maladie

  • les différentes phases de la maladie

  • la prévention, le diagnostic et le traitement

Décidez si vous passez les analyses nécessaires ou non

              1. Vous êtes médecin. Une malade imaginaire est venue vous consulter. Vous devez la persuader qu’elle n’est malade. Soyez actif(ve) et poli(e).

              2. Alexandre Fuzeau donne l’interview au journaliste français.


1 toubib m – врач

2 dévaler – спускаться

3 blafard – бледный, тусклый

4 se gourer – ошибаться

5 livide – мертвенно-бледный, синюшный

6 ébaucher un sourire – едва заметно улыбнуться

7 se détendre – отдыхать после напряжения, размякнуть

8 blême –1) мертвенно-бледный 2) тусклый

9 cerné – окруженный

Elle a les yeux cernés – у нее круги под глазами


1 Samu [samu] Service daide médicale durgenceскорая помощь


1 assurance fстраховка

~ sur la vieстрахование жизни

~ contre les accidents du travail – страхование от несчастных случаев на производстве


1 gérer – управлять

2 retentir – звучать, раздаваться

3 octogénaire m, f – восьмидесятилетний старик, -яя старуха

4 grabataire – прикованный, -ая к постели (болезнью)

5 sciemment – заведомо, умышленно, сознательно

6 dévouement m – преданность, самопожертвование, самоотверженность

7 délai m– отсрочка, задержка

1 aléatoire – случайный

2 compte-rendu m – отчет, доклад, донесение

1 flambée f de la maladie – вспышка заболевания

2 séropositif m [seropozitif] – вирусоноситель

3 consommateur m de drogues ou Drogué m – наркоман

4 germe m – источник

5 détecter – обнаруживать

6 manifestation f de la maladie – симптом заболевания

7 diffuser les maladies – распространять, передавать болезни

8 stérilité f – бесплодность, бесплодие, стерильность

9 grossesse f extra-utérine – внематочная беременность

1Paquet de cigarettes - пачка сигарет


1retorquer – возражать; замечать (кому-либо)

2 accro m ou f (fam.) - dépendant d'une drogue, passionné par quelque chose

2 con m , conne f – très bête

3malaise m – недомогание, дурнота, затруднение, тревога

4 arrêter de fumerбросить курить

5 paquet de cigarettes – пачка сигарет

1 spot [spכt] - короткий рекламный фильм, рекламный ролик

2 griller une cigarette- закурить


1 obésité f – чрезмерная полнота, ожирение

2 surcharge f pondérale – избыток веса

3 surpoids m - избыточный, лишний вес (у человека)

4 hérédité f – наследственность

5 être du ressort de qn – быть в ведении кого-л., лежать на чьей-л. обязанности

6 tri m – выбор, сортировка

1 excédent m - излишек; остаток; превышение; избыток

2 oligolément m - вещество, необходимое в малых количествах для жизнедеятельности организма (витамины, металлы, микроэлементы)

3 crudité f pl - сырые овощи и фрукты

4 laitage m pl (produits laitiers) - молочные продукты

5 assaisonner vt - приправлять; придавать вкус; придавать остроту, пикантность; сдабривать

la faim assaisonne tout — голод - лучший повар

6 bénéfique adj - благоприятный; идущий на пользу

7 abus m - злоупотребление, излишество

1 entremets m- лёгкое блюдо, подаваемое перед десертом

2 pain m de son – óтрубный хлеб

3 féculent m - содержащий крахмал

1 faire un régime – соблюдать диету

2 nutrition f – питание

3 nutrithérapeute – диетолог

4 restreindre – уменьшать

5 malformation f – врожденный недостаток

6 préconisé – рекомендованный

7 manger cru – есть сырую пищу

8 manger à la vapeureсть еду, приготовленную на пару

9 avoir son comptant en qch – удовлетворять потребность в чем-либо

10 indispensable – необходимый, обязательный

1 concevoir – понимать, постигать

2 convenir- соглашаться, соответствовать, годиться

3 désormais – отныне, в дальнейшем

4 satténuer – уменьшаться

1 écarts m pl - отклонения

2 saindoux 1) топлёное свиное сало


Краткое описание документа:

Учебно-методическая разработка по практике устной речи французского языка «Здоровье».

Предназначена для школ и гимназий с углубленным изучением иностранных языков при изучении данной темы. Также может быть использована во внеурочной работе с учащимися. Содержит много тематических текстов, разнообразных упражнений для закрепления полученных знаний, умений и навыков. Подходит при изучении французского языка как первого, так и второго иностранного.

Theme: LES METIERS DE LA SANTE

  1. Consultez le dictionnaire et faites la transription des mots: le toubib, 
  2. Lisez le texte ci-dessous.

Laurence, medecin generaliste: disponible, de jour comme de nuit.

Encore une tasse de cafe pour la route. Le docteur Laurence Coblenz s`ecroule dans la salle d`attente tapissee d`affiches contre le tabac. Il est 20H30 et le ``dernier patient vient de quitter son cabinet.

Vetue d`une sage jupe verte, d`un chemisier de soie creme et d`un collier de perles, Laurence Coblenz donne des consultations depuis 9H00 ce matin. Elle quitte la piece un moment et revient habillee d`un pull informe, d`un jean qui n`en peut plus et de vieilles baskets. Habillee comme cela, elle peut courir. ``Je me suis deja fait courser par de petits toxicos``, raconte-t-elle. 

Le toubib jette dans un sac plastique quelques boites de medicaments, glisse un telephone cellulaire dans son sac a main, empoigne sa mallette noire, devale l`escalier et file a grand pas vers sa 104. Dans la rue, le gerant de la superette tire son rideau de fer.

La nuit est a peine trouee par les eclairages blafards d`une station-service. Le telephone sonne: des parents affoles parce que leur enfant a mal au ventre. La voiture roule dans des voies defoncees par les travaux. ``Merde, je me suis gouree de rue. `` Demi-tour. La voiture se gare devant un immeuble coquet. Un jeune homme attend, penche par-dessus la rampe : ``Venez, vite, c`est par ici!`` Le gamin est allonge sur le canape, livide .

Laurence demande: ``Tu t`appelles comment?`` ``Etienne``, chuchote le garcon.

Laurence sort son stethoscope, ausculte. Elle releve le pyjama, palpe le ventre, longuement, doucement, presque tendrement. Etienne ebauche un sourire, sa mere se detend , le pere propose une boisson. Laurence demande a Etienne d`ouvrir la bouche. ``Regardez ses amygdales, elles sont toutes gonflees``, explique-t-elle aux parents en remplissant l`ordonnance. 

Retour au cabinet medical, vers un lit et quelques heures de sommeil. Le telephone sonnera peut-etre encore. Laurence devra peut-etre ressortir. Au petit matin, elle poussera la porte du cabinet avec son teint bleme et ses yeux cernes des lendemains de garde, fatiguee a l`avance des huit heures de consultation qui l`attendent. Son associe lui offrira une nouvelle tasse de cafe. Pour la route.

Questions

  1. Quand commence et finit le jour de travail de la generaliste?
  2. Au travail de quoi est-elle vetue?
  3. Qu`est-ce qu`elle prend en quittant son cabinet?
  4. La generaliste effectue des consultations en cabinet et a domicile?
  5. Est-ce que c`est un travail epuisant? Pourquoi?

Exercices:

1. Expliquez l`emploi ou l`omission de l`article. 

  • a) etre tapisse d`affiches
  • b) une tasse de cafe
  • c) etre vetu d`une sage jupe verte
  • d) la salle d`attente
  • e) etre habille d`un pulle informe
  • f) quelques boites de medicaments

2. Traduisez en employant les mots et les expressions tires du texte:

  1. Bрач вынимает из своего черного чемоданчика стетоскоп.
  2. Он берет свой сотовый телефон и выходит из кабинета.
  3. Она выслушала больного, ощупала осторожно живот.
  4. После тщательного осмотра терапевт выписал рецепт.

3. Trouvez dans le texte les synonymes du mot blafard. Faites attention aux nuances qui les distinguent. Traduisez les phrases ci-dessous.

Blafard – pale et sans eclat. Le malade a le teint blafard.Une lumiere blafarde eclaire vaguement la piece.
Bleme – tres pale. Apres l`accident, il etait bleme de peur.Il a teint bleme.
Livide – extremement pale. Il a eu si peur qu`il est devenu livide.

Situations

1. Parlez d`un des jours de travail de la generaliste. N`oubliez pas de dire quelques phrases sur :

  • a) son habit
  • b) ses heures de consultation
  • c) un appel d`urgence
  • d) son etat apres et avant le travail

2. Parlez du travail des generalistes de la part de Laurence Coblenz. Employez: 

  • les yeux bouffis d`insomnie;
  • travailler comme un forcene;
  • ne pas rester les bras croises ;
  • etre epuise.

Les medecins:

cancerologue m, f, - онкологREMARQUE Les termes utilises en medecine sont oncologiste ou oncologue.chirurgien m – хирург

Le chirurgien a opere le malade.Elle est chirurgien.Elle doit consulter un chirurgien-dentiste.Le chirurgien opere avec l`aide de ses assistants.

dentiste m, f – стоматолог

REMARQUE En France, on peut aussi dire chirurgien-dentiste; en Suisse, medecin-dentiste.Je suis alle chez le dentiste, car j`ai un abces a une dent.Elle est chirurgien-dentiste.

neurologue m, f – невропатолог

La mere consulte un neurologue.

ophtalmologue (ophtalmo- forme abregee familiere) m, f – офтальмологJ`ai consulte un ophtalmologue.

L`ophtalmologue pense que j`ai besoin de lunettes.J`ai un rendez-vous chez l`ophtalmo.Elle a consulte deux ophtalmos.Rem. L`ophtalmologue soigne les yeux en general, l`oculiste soigne la vue.

Автор
Дата добавления 17.09.2013
Раздел Иностранные языки
Подраздел Конспекты
Просмотров1535
Номер материала 12409091733
Получить свидетельство о публикации

Выберите специальность, которую Вы хотите получить:

Обучение проходит дистанционно на сайте проекта "Инфоурок".
По итогам обучения слушателям выдаются печатные дипломы установленного образца.

ПЕРЕЙТИ В КАТАЛОГ КУРСОВ

Похожие материалы

Включите уведомления прямо сейчас и мы сразу сообщим Вам о важных новостях. Не волнуйтесь, мы будем отправлять только самое главное.
Специальное предложение
Вверх