Добавить материал и получить бесплатное свидетельство о публикации в СМИ
Эл. №ФС77-60625 от 20.01.2015
Инфоурок / Иностранные языки / Другие методич. материалы / Материалы к урокам на тему: "Работа, труд, профессии"

Материалы к урокам на тему: "Работа, труд, профессии"

  • Иностранные языки

Поделитесь материалом с коллегами:

Professions, métiers, travail.

Toute notre vie est liée au travail.

On dit que le travail, c’est ce qu’il y a de mieux.

Si tu veux être libre et fort, travaille!

Si tu veux être respecté, travaille!

Si tu veux garder la fierté, ta belle humeur et ta santé, travaille!

/ X. Privas /

On est heureux quand on a le cœur au métier.

L’homme n’est point fait pour méditer, mais pour agir”

/ Jean – Jacques Rousseau /

Qui voudra pourra

Qui pourra jouera

Qui jouera aura

Qui aura donnera

Qui donnera rira

Qui rira vivra

Qui vivra verra

Savez – vous que……

Les cosmonautes Y. Gagarine et P. Popovitch, l’académicien S. Koroliov, le maréchal A. Pokrichkine, le célèbre écrivain K. Simonov, la cantatrice E. Mirochnitchenko, l’acteur V. Tikhonov ont terminé des écoles professionnelles.

Travail ( m ) – является словом самого обобщенного значения, называет любую работу.

On fait ici un travail sans savoir à quoi ça sert.

Mais ce travail peut être mortel, vous le savez bien. /A. Camus /

Besogne (f) работа как трудовая деятельность, связанная с родом занятий. Часто показывает однообразие труда, не требующего большого умения, а также его тяжелый или неприятный характер.

Il accepterait n’importe quelle besogne. /E. Zola /

Слово «besogne» входит в ряд выражений:

1. Etre âpre à la besogne – упорный в работе.

2. Expédier de la besogne; aller vite en besogne – работать проворно.

3. Abattre de la besogne – переделать много дел.

4. Faire plus de bruit que de besogne – делать много шума из ничего.

5. La besogne qui plaît est à demi faite – любимое дело скоро делается.

6. Vaguer à la besogne – приниматься за дело.

7.Il fait bon faire fête après la besogne faite – кончил дело – гуляй смело.

Сorvée (f) – употребляется в разговорном стиле речи для обозначения работы, выполняемой поневоле, неохотно, с трудом, но которую надо сделать обязательно.

L’hiver, la promenade devient une corvée. /J. Renard/

Boulot (m) – слово самого общего значения, но относится к фамильярному стилю речи. В совремнном языке очень употребительно.

On commençait même à avoir besoin de toi; tu vas avoir du boulot, je te préviens.

/ S. de Beauvoir /

Labeur (m) тяжелый труд.

Peine (f) тяжелый труд, страдание.

Ne vous donnez pas (de) la peine! – Не трудитесь!

Avoir du cœur à l’ouvrage – любить работу.

Bosser горбатиться.

Piocher карпеть.

Comment comprenez – vous “être utiles aux gens?”

Lettre ouverte à un jeune homme.

/A. Maurois /

Je vous rappellerai quelques règles qui restent toujours vraies.

1. C’est qu’il faut vivre pour autre chose que pour soi.

Chacun qui vit pour les autres, pour son pays, pour son idéal, pour une œuvre – oublie ses petits sousis.

2. C’est qu’il faut agir: faire son métier, le bien choisir, le bien connaître, y devenir maître.

Chacun a son rayon d’action. J’écris des livres, l’agent dirige la circulation, l’ingénieur construit. Tous, s’ils sont surchargés de travaux qu’ils savent bien faire, sont vraiment heureux.

3. Il faut croire à la puissance de la volonté.

Chacun peut modifier son propre avenir.

4. Il faut être fidèle, fidèle aux promesses, aux contrats, aux autres, à soi – même.

J’imagine que ces règles de vie ne vous semblent pas trop sévères et que vous les acceptez.

L’auteur rêve d’un monde où le travail serait un joie.

Conseils d’une mère

/G. Sand /

Travaille, sois fort, sois fier, sois indépendant, méprise les petites vexations attribuées à ton âge. Réserve la force de résistance pour des actes et contre des faits qui en vaudront la peine. Ces temps viendront. Si je ne suis plus, pense à moi qui ai souffert et travaillé gaiement. Nous nous ressemblons d’âme et de visage. Je sais dès aujourd’hui quelle sera ta vie intellectuelle. Je crains pour toi bien des douleurs profondes, j’espère pour toi des joies bien pures. Garde en toi le trésor de la bonté: sache donner sans hésitation, perdre sans regret, acquérir sans lâcheté. Sache mettre dans ton cœur de ceux que tu aimes à la place de celui qui te manquera!



Valeur morale du travail

/ H. Marion /

1. Par sa nature et par ses effets, le travail a une valeur morale qu’on a bien des fois soulignée:

Il exerce,

Il discipline

Toutes nos facultés, et c’est avec juste raison que le poète a dit qu’il fait notre félicité plutôt que notre misère.

Sans doute, nos labeurs ont toujours comporté une certain peine, vu les fatigues que nous nous sommes imposées, les plaisirs faciles dont nous nous sommes privés et la lutte que nous avons menée contre nos mollesses naturelles. Mais c’est le cas de dire avec Franklin:”Fuyez les plaisirs, ils courront après vous”.

Franklin: homme d’Etat et publiciste américain du XVIIIe siècle.

2. Le travail, en effet, rend avec usure tous les plaisirs qu’on a sacrifiés pour lui.

Voyez ceux qui se sont rangés sous sa loi: il les a conservés plus dispos, plus sensible à toutes les jouissances saines et délicates, il les a préservés de l’ennui, ce supplice des voluptueux et des blasés. Ceux – là mêmes qui se sont plaints que leur labeur fût pénible ont dû, dans leur for intérieur en reconnaître les bienfaits.

Ils sont convenus notamment que le travail est la meilleure condition de la paix de l’âme, car il n’est pas possible que les passions demeurent violentes et tyranniques, lorsque la volonté est tout entière appliqué à la poursuite d’une fin raisonnable. En outre, il est bien peu de chagrins que le travail n’ait adoucis ou même guéris à la longue, en nous forçant à en distraire notre pensée.

Ainsi, quels que soient les buts que nous nous sommes assignés et dont nous faisons dépendre notre Bonheur, le travail nous en rapproche, car il rend tout facile, tandis que l’oisiveté rend tout difficile.

Proverbes et dictons

1. Nul bien sans peine.

2. On n’a jamais rien sans un peu de peine.

3. Toute peine mérite salaire.

4. La racine du travail est amère, mais son fruit est doux.

5. L’ouvrage n’obéit qu’à son maître.

6. Il n’est si petit métier qui ne nourisse son maître.

7. Selon l’argent la besogne.

8. La fin couronne l’œuvre.

9. Bien faire vaut mieux que bien dire.

10. Loisiveté est la mere de tous les vices.

11. qui sait métier est renté.

12. Du dit au fait il y a grand trait.

13. Jamais pareses n’a acquis richesse.

14. Qui dort grasse matinée trotte toute la journée.

15. Qui aime labeur, parvient au bonheur.

16. Jeunesse paresseuse, vieillesse pouilleuse.



Выберите курс повышения квалификации со скидкой 50%:

Автор
Дата добавления 21.12.2015
Раздел Иностранные языки
Подраздел Другие методич. материалы
Просмотров108
Номер материала ДВ-275820
Получить свидетельство о публикации
Похожие материалы

Включите уведомления прямо сейчас и мы сразу сообщим Вам о важных новостях. Не волнуйтесь, мы будем отправлять только самое главное.
Специальное предложение
Вверх